Les joueuses : Carmelina Moscato

Si vous allez vivre comme une équipe sur la route, vous feriez mieux d’emmener quelqu’un avec le talent et la personnalité de Moscato Carmelina. L’un des meilleurs milieux défensifs au pays, Moscato est aussi une coéquipière appréciée qui sait comment maintenir un bon moral chez les joueuses lorsque l’équipe nationale féminine du Canada est en période d’entraînement et dans le cadre de ses activités lui nécessitant des déplacements à l’extérieur.


Si vous allez vivre comme une équipe sur la route, vous feriez mieux d’emmener quelqu’un avec le talent et la personnalité de Moscato Carmelina. L’un des meilleurs milieux défensifs au pays, Moscato est aussi une coéquipière appréciée qui sait comment maintenir un bon moral chez les joueuses lorsque l’équipe nationale féminine du Canada est en période d’entraînement et dans le cadre de ses activités lui nécessitant des déplacements à l’extérieur.



À partir du 1er mai, les joueuses de l’équipe canadienne passeront huit semaines ensemble en Europe dans le cadre des préparatifs pour le premier match du Canada à la Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2011. Le Canada disputera le match d’ouverture du 26 juin contre l’Allemagne, pays hôte du tournoi et deux fois champion en titre, avec une foule de 80 000 spectateurs attendus à l’Olympiastadion de Berlin. Le Canada jouera ses autres matchs de groupe le 30 juin contre la France (à Bochum) et le 5 juillet contre le Nigeria (à Dresde).



« J’ai certainement beaucoup d’énergie sur et en dehors du terrain », a déclaré Moscato, originaire de Mississauga en Ontario. « J’essaie d’avoir un regard optimiste sur les choses à la fin de la journée. »



Avec des joueuses comme Moscato au sein du groupe, l’équipe canadienne a pu maintenir cette approche familiale, surtout lorsqu’elle vit sur la route pour les différents compétitions et camps d’entraînement. Le temps passé ensemble en tant qu’équipe sera le témoignage à sa réussite, et non une épreuve, lorsqu’il sera rendu l’heure du coup d’envoi des matchs officiels aux mois de juin et juillet prochains en Allemagne.



« Il est certes l’un des facteurs déterminants que nous nous connaissons si bien », a fait savoir Moscato. « L’environnement familial nous aide énormément. »



Au cours des deux dernières années, le Canada s’est retrouvé de nouveau parmi les dix meilleurs programmes de football féminin au monde en plus d’avoir récemment atteint le sixième rang du classement mondial de la FIFA. Le classement du Canada au sixième rang publié en mars 2011 a dévoilé le meilleur rendement du Canada depuis que le classement a été introduit en 2003.



Moscato a fait partie du programme national depuis 2002 en jouant huit matchs avec l’équipe nationale sous la direction de l’entraîneur-chef Even Pellerud à l’époque. Elle était toujours adolescente un an plus tard lorsqu’elle a participé à sa première Coupe du Monde Féminine de la FIFA, en ayant joué dans l’un des six matchs du Canada en route vers une quatrième place du classement final au mondial 2003 aux États-Unis.



Moscato a remporté le championnat 2004 de la W-League avec les Whitecaps de Vancouver lorsqu’elle avait à peine vingt ans. Deux ans plus tard, elle a participé au championnat 2006 de la W-League, mais cette fois-ci pour le Fury d’Ottawa ayant perdu la finale contre son ancienne équipe de Vancouver. Alors que l’équipe nationale a fait appel à Moscato de temps en temps par la suite, son véritable retour fut en 2009 et en 2010 avec l’arrivée de la nouvelle entraîneure-chef Carolina Morace.



En 2010, Moscato a joué un nombre record de dix-sept matchs en tant que joueuse de l’équipe nationale. En novembre, elle a aidé le Canada à se qualifier pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA en remportant les Éliminatoires de la CONCACAF pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA de qualification. Il fut le deuxième titre de la CONCACAF jamais mérité par le Canada.



Cette saison-ci en 2011, Moscato aura bientôt 27 ans le 2 mai prochain et elle est prête à participer à sa deuxième Coupe du Monde Féminine de la FIFA. Elle estime qu’elle est devenue meilleure joueuse au cours des deux dernières années, mais elle croit également que l’équipe entière a subi une évolution marquante à la fois sur et en dehors du terrain.



Avec tout le travail et les efforts de l’équipe ayant résulté par des améliorations notables au cours des deux dernières années, Moscato s’attend à ce que l’équipe performe bien en Allemagne, et ce, peu importe les résultats préliminaires du Canada au milieu d’un groupe difficile avec trois pays qui sont notamment classés parmi les dix meilleures nations de foot du classement mondial de la FIFA.



« Nous voulons montrer au pays que tous nos efforts portent leurs fruits, que tout ce que nous faisons contribue à la progression du jeu », a déclaré Moscato. « Nous voulons établir des normes plus élevées dans le pays (pour le football féminin), de sorte que notre façon de jouer doit en tenir compte et refléter cela. »



En vue de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Allemagne 2011™, CanadaSoccer.com mettra en vedette périodiquement une joueuse ayant l’espoir à prendre part au grand tournoi de cet été. Un nouvel article de la série apparaîtra une ou deux fois par semaine pendant les deux mois précédant le match d’ouverture du 26 juin opposant le Canada au pays hôte d’Allemagne. L’équipe nationale féminine du Canada, dont le commanditaire en titre est Winners et le commanditaire-présentateur est Teck, prendra part à sa cinquième édition de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ cet été du 26 juin au 17 juillet. Le Canada s’est déjà qualifié pour une sixième fois en tant qu’hôte de la prochaine Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ en 2015.



Vacances en Suède





Alors qu’est-ce que Carmelina Moscato a fait pour passer le temps durant sa dernière pause avant d’entamer le camp du 1er mai? Elle s’est rendue avec ses coéquipières Marie-Eve Nault et Kaylyn Kyle au nord de Piteå en Suède pour rendre visite à une coéquipière Stephanie Labbé dans les environs de son club.



« Nous y sommes allés pendant six jours, » a déclaré Moscato. « C’est quasiment un village, mais le soccer féminin est très populaire là-bas. »



Le club Piteå IF de Labbé évolue dans la Damallsvenskan (ligue féminine suédoise). Le trio a assisté à un match du club Piteå contre Tyresö FF lorsqu’il était en visite. Piteå a perdu le match 0 à 2, mais l’écart de buts aura pu être plus important « si Labbé n’avait pas été là pour empêcher une défaite de 7 à 0 » autrement.



Après ce rendez-vous en Suède, Moscato, Nault et Kyle ont voyagé un peu en Europe avant de reprendre l’entraînement au camp du 1er mai.

Schedule & Results

Check out Canada Soccer’s Schedule & Results page where you can find upcoming match schedules and past results leading to highlights, photos, match data, and more.