Le Canada prêt à faire face au Costa Rica afin d’obtenir une place aux Jeux olympiques

Avec une place aux Olympiques en jeu, rien ne sera laissé au hasard lorsque les deux équipes se rencontreront vendredi, le 19 février, au BBVA Compass Stadium à Houston.

Le match de demi-finale de l’équipe nationale féminine du Canada au Championnat féminin de qualification olympique de la CONCACAF est celui pour lequel l’équipe se prépare depuis quelques mois. Avec une place aux Jeux olympiques en jeu, rien ne sera laissé au hasard lorsque les deux équipes se rencontreront vendredi, le 19 février, au BBVA Compass Stadium à Houston, Texas (en direct sur Sportsnet ONE à 17h30 HE).

Le Canada, présentement 11e dans le classement mondial de la FIFA, a remporté tous ses matchs de la phase de groupes sans concéder un seul but en trois matchs, mais l’équipe sait qu’elle doit maintenant s’attendre à un plus grand défi lorsqu’elle fera face au Costa Rica, classé 34e au monde.

L’équipe nationale féminine du Canada a affronté le Costa Rica lors des Jeux panaméricains de 2011 et pendant la phase de groupes du dernier tournoi de qualification olympique en 2012. Herdman cherchera à capitaliser sur l’expérience et utilisera les forces du Canada afin de se qualifier pour Rio.

« Je crois que l’expérience est toujours une bonne chose, affirme Herdman. Je ne crois pas que le Canada a déjà été battu par le Costa Rica. Lors des Jeux panaméricains nous les avons vaincu 3-1 et puis nous avons connu notre meilleur match contre le Costa Rica lors des qualifications de 2012, les battant 5-1. C’était une très solide performance de nos joueuses. »

Plus récemment, l’équipe du Canada U-23 a joué contre l’équipe sénior du Costa Rica lors des Jeux panaméricains de 2015.

« Les Jeux panaméricains de 2015 ont été vraiment fantastiques, explique Herdman. Nous avons utilisé notre équipe U-23, donc beaucoup de jeunes joueuses ont joué contre elles et c’était leur équipe de la Coupe du Monde et, au final, ce fut un match très serré. À certains moments, je crois que nous étions une meilleure équipe. Le Costa Rica a marqué ses buts en transition et avec des combinaisons travaillées à l’entraînement, donc nous savons qu’elles peuvent représenter une menace. Nous avons des joueuses ici qui ont cette expérience contre le Costa Rica et qui savent que nous pouvons les battre. »

Herdman a observé une amélioration dans l’équipe du Costa Rica depuis la dernière fois que l’équipe nationale féminine du Canada l’a affrontée lors du tournoi de qualification olympique en 2012 à Vancouver.

« Elles se sont certainement améliorées, sans aucun doute, affirme-t-il. Ces jeunes joueuses qui étaient là en 2012 ont pris de la maturité. Des joueuses comme Shirley Cruz, qui joue maintenant dans les meilleures ligues de l’Europe, ou entre Raquel Rodríguez qui a obtenu le prix de joueuse NCAA de l’année, elles sont certainement une menace qui n’était pas présente en 2012. Ces joueuses étaient encore jeunes et cherchaient leur voie et je crois qu’un nouvel entraîneur les a organisées. Elles ont obtenu un match nul contre le Brésil pendant la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, elles ont eu de bon résultats contre d’autres équipes, donc nous savons que ce ne sera pas facile. »

Herdman a mis des mois à planifier ce match de demi-finale afin de pouvoir remporter la chance d’obtenir une nouvelle fois une place sur le podium aux Jeux olympiques.

« Nous avons appris beaucoup la dernière fois à Vancouver en 2012 et à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA l’été dernier. Nous nous sommes penchés sur la façon avec laquelle nous passons à travers la phase de groupes. Je crois que nous l’avons encore mieux gérée. La dernière fois, Sinclair a joué dans tous les matchs avant le match contre le Mexique. Cette fois, nous avons été en mesure de la mettre au repos et d’effectuer de la rotation. Je crois que la partie importante de nos préparatifs est de garder l’équipe ensemble et de se concentrer sur notre tâche qui est d’amener cette équipe à Rio – et tout le monde le fait. »

Étant donné l’importance du match, on peut s’attendre à voir quelques-unes des joueurs d’expérience dans l’alignement partant contre le Costa Rica.

« Je crois que la clé est un mélange de ces joueuses séniors d’expérience qui ont joué lors de matchs importants avec la fraîcheur et l’énergie de la nouvelle génération de joueuses canadiennes qui ont le genre des compétences techniques que nous n’avions pas dans l’équipe il y a quelques années. »

La milieu de terrain Sophie Schmidt attend le match de demi-finales avec impatience.

« Je crois que c’est la nature compétitive du jeu. Tout le monde veut gagner. Je crois que ce sera une bataille difficile et je pense que c’est le genre de matchs qu’on aime le plus en tant qu’athlète professionnelle, parce que lorsque la pression y est, ça compte, c’est important et on joue pour quelque chose de gros. »

Schedule & Results

Check out Canada Soccer’s Schedule & Results page where you can find upcoming match schedules and past results leading to highlights, photos, match data, and more.