Tour du chapeau de Lawrence, 100e apparition pour Scott et buts de Rose dans cette victoire 5-0 face à Guyana au Championnat féminin de qualification olympique de la CONCACAF

L’équipe nationale féminine démarre d’un bon pied sa participation au Championnat féminin de qualification olympique de la CONCACAF, Texas 2016 avec une victoire 5-0 face à Guyana

L’équipe nationale féminine démarre d’un bon pied sa participation au Championnat féminin de qualification olympique de la CONCACAF, Texas 2016 avec une victoire 5-0 face à Guyana au BBVA Compass Stadium à Houston.

Dès le premier coup de sifflet, Desiree Scott a obtenu une 100 apparition internationale pour le Canada. Deanne Rose a marqué deux fois dans la première demie, obtenant son premier et deuxième but au sein de l’équipe nationale féminine et Ashley Lawrence a lancé la deuxième demie avec deux buts en deux minutes, cumulant un rare tour du chapeau.

LIRE LE COMPTE-RENDU DU MATCH : Canada 5-0 Guyana

« C’est super d’obtenir 100 apparitions et je suis excitée de pouvoir porter ce maillot et d’avoir maintenant 100 matchs à mon actif, a affirmé Scott. Je crois que l’avenir est prometteur. Nous avons les jeunes joueuses qui inscrivent des buts, avec leur vitesse, leur athlétisme et leur intrépidité, je crois que ce sera un mélange génial avec les joueuses d’expérience; et je crois que nous nous améliorerons à mesure que nous avançons. »

Le Canada a enregistré 30 tirs au filet, alors que Guyana n’en a fait qu’un. L’équipe canadienne a passé une grande partie du match à travailler sur des jeux de passe et à effectuer des passes centrales face à un adversaire sur la défensive. Le Canada a eu le ballon en sa possession pendant 81% du temps et a complété 460 passes avec un taux d’exactitude de 89%.

« Nous avions comme intention de nous imposer et de les faire jouer notre style de jeu, a expliqué l’entraîneur-chef John Herdman. Je crois que nous l’avons fait aujourd’hui. Lorsqu’une équipe adverse place 10 joueuses dans une petite zone, ce n’est pas facile, mais les filles ont bien fait en marquant trois fois dès la première demie, donc nous avons pu profiter de la seconde partie du match. »

Deanne Rose, l’attaquante de 16 ans d’Alliston, en Ontario, a fait sa première apparition pour le Canada lors d’un tournoi sénior international. Aux côtés de joueuses comme Sinclair et Matheson sur la ligne d’attaque, Rose a aidé à donner l’élan vers le but pendant la première demie.

« Je suis vraiment excitée, a affirmé Rose après le match. Je voulais marquer, mais c’était vraiment excitant de le faire deux fois. C’est toujours génial de marquer pour mon pays. »

Ashley Lawrence a obtenu l’honneur de joueuse du match avec son tour du chapeau.

« C’est un sentiment irréel et je suis heureuse que nous avons été capables de présenter cette performance et de commencer sur une note positive » a-t-elle dit.

Lawrence, dont les trois buts étaient ses second, troisième et quatrième au niveau sénior international, a aussi partagé son enthousiasme quant à l’équipe et à la performance de Rose.

« Je crois que c’est super pour elle d’obtenir ces buts et que ça lui donnera davantage de confiance. Elle performe bien en entraînement, donc je crois que c’est bien pour nous de voir différentes joueuses sortir du lot et envoyer le ballon au fond du filet parce que nous avons besoin de cela.»

Herdman, qui a fait jouer les trois joueuses adolescentes du Canada contre Guyana, a discuté du fait que la phase de groupes est une phase critique pour le développement de l’équipe en prévision de l’important match de demi-finale qui déterminera si le Canada obtiendra ou non une place aux Jeux olympiques de Rio cet été. Le prochain match du Canada aura lieu le jour de la Saint-Valentin contre les champion caribéens, Trinité-et-Tobago.

« Ça donne de la confiance aux jeunes joueuses de compléter un premier match parce que ça peut être plutôt stressant. Cette équipe n’a pas joué ensemble de façon constante depuis la Coupe du monde. Nous avons eu quelques matchs au Brésil, mais ce n’était pas un alignement constant et il nous manquait certaines joueuses-clés, donc de les réunir ensemble sur le terrain est génial – il y a un bel esprit ici – et je crois qu’elles seront prêtes pour Trinité-et-Tobago ».

Pour le prochain match, Herdman affirme qu’il s’attend à davantage d’attaques de la part de l’adversaire du Canada.

« Je crois que ce sera un différent type de jeu entièrement. Trinité-et-Tobago s’ouvre un peu plus, particulièrement dans la contre-attaque. Ça demandera une approche différente et il s’agira d’une menace réelle. Ce que nous savons de Trinité-et-Tobago c’est que si nous ne réussissons pas nos tactiques, elles peuvent nous faire mal. »

Alors que le Canada est déjà prêt pour son prochain défi au Championnat féminin de qualification olympique de la CONCACAF, Herdman a pris un moment pour apprécier la victoire de jeudi.

« C’était bien de donner des opportunités à certaines des nouvelles joueuses, de voir Ashley accomplir un tour du chapeau et Desiree obtenir sa 100e apparition. C’était une bonne soirée pour nous. »
 

Guidelines for the Return to Soccer

Canada Soccer outlines return to soccer guidelines. The return to soccer guidelines provide member organizations with a five-step process, including a checklist of weighted questions known as the Return to Soccer Assessment Tool.