Revue de l’année 2012 : L’équipe nationale féminine canadienne

L’histoire derrière la saison de l’équipe nationale féminine canadienne

Où commencer?

Dans une saison qui a redéfini le sport du soccer féminin au Canada, l’équipe nationale féminine a capturé les coeurs et les passions des spectateurs olympiques canadiens en chemin vers le plus haut rang jamais obtenu par le Canada lors d’un tournoi international majeur.

Pourtant, si le podium de l’équipe à Londres 2012 remporte la palme du moment décisif de l’année – ce n’est pas par manque de concurrence.

La saison 2012 du Canada a commencé avec un succès retentissant au tournoi de qualification olympique CONCACAF en sol canadien à la BC Place de Vancouver. La saison a culminé avec une campagne dramatique au Tournoi Olympique de Football Féminin et a été couronnée par l’obtention de presque tous les prix sportifs majeurs au Canada par la capitaine de l’équipe Christine Sinclair en ce mois de décembre.

C’était une année où l’équipe a contribué à amener l’image du soccer canadien à l’épicentre de la culture sportive du Canada.

La récapitulation qui suit résume la façon à laquelle l’équipe en est parvenue.

 Qualifications olympique féminine de la CONCACAF, Canada 2012

Après avoir remporté les Jeux panaméricains à l’automne 2011, l’équipe a commencé la nouvelle année avec comme tâche de naviguer la difficile route vers Londres 2012 avec un match à domicile à Vancouver.

Le Canada s’est débarrassé d’un certain nombre d’équipe de la CONCACAF lors de la phase de groupes du tournoi avec une série de performances qui a galvanisé l’appui canadien à BC Place menant vers le match décisif de la compétition.

Le 27 Janvier, le «Big Red« a affronté le Mexique dans un match décisif avec en jeu l’une des deux seuls place CONCACAF disponible pour Londres en 2012.

Sinclair a marqué deux fois, avec Melissa Tancredi ajoutant à la marque, dans la victoire du Canada sur le Mexique 3:1. Ceci à confirmer la place du Canada au Tournoi Olympique de Football Féminin. La foule, qui a rempli le BC Place presque à salle comble a encouragé le Canada tout au long de la victoire, et cette nuit émotionnelle a été couronnée par des célébrations mémorables suivant cet important gain.

Faits saillants d’une soirée émotive à BC Place Faits saillants d’une soirée émotive à BC Place

 La scène était maintenant prête pour la finale dramatique entre la Canada et les États-Unis devant une foule à pleine capacité de 25.427 à BC Place.

Malheureusement pour les Canadiennes de John Herdman – elles ne seront pas à la hauteur et perdront 4:0 face à leurs rivaux nord-américains.

(Il faut noter que lors que tournoi Canada 2012, Sinclair a terminé comme meilleure buteuse du tournoi en accumulant neuf buts en cinq matchs.)

Vers Londres 2012

Le Canada a joué onze matches à l’approche de Londres 2012 – compilant une fiche de sept victoires et quatre défaites dans le processus.

«Big Red» a atteint la phase finale de la Coupe féminine de Chypre 2012, avant de perdre 2:0 contre la France lors du match de médaille d’or. Le Canada a terminé la compétition avec une fiche de trois victoires et une défaite.

Les Canadiens ont ensuite pris part à une série de matchs amicaux féminins, dont un match à domicile contre la Chine à Moncton N.-B., le 30 mai. Sinclair marqué en fin de match pour conduire le Canada à une victoire de 1:0 devant une foule de 7514 au Stade Moncton Stadium.

La frappe de Sinclair en fin de match contre la Chine

Tournoi Olympique de Football Féminin de Londres 2012

Le Canada a ouvert la compétition à Londres en 2012 contre les meilleurs – une rencontre avec les gagnants de Coupe du Monde de la FIFA, le Japon. Les Japonaises furent trop fortes cette journée-là, en battant les Canadiennes 2: 1 malgré un but à la 55e minute de Tancredi.

Le deuxième match du tournoi s’est avéré plus fructueux pour la troupe d’Herdman. Le Canada a battu l’Afrique du Sud confortablement grâce à deux buts de Sinclair et un par Tancredi. La gardienne de but Karina LeBlanc a obtenu le blanchissage lors de la victoire 3:0.

Au départ du troisième match Olympiques – Le Canada savait que seul un bon résultat contre la Suède serait assez pour se qualifier pour les quarts de finale.

Le match n’a pas bien débuté pour les Canadiennes.

La Suède a pris l’avance 2:0 en moins de seize minutes, et le rêve de podium du Canada semblait le leur glisser entre les mains jusqu’à ce que Tancredi riposte avec un but dans les dernières minutes de la première demie. Tancredi en ajoute un second à la 84e minute et ramène l’égalité. Ceci permet au Canada d’obtenir un point très important lui permettant de poursuivre à la prochaine ronde.

Porté par la vague de confiance de leur remonté contre la Suède, le Canada a surmonté une foule de plus de 28000 pour balayer les hôtes (Grande-Bretagne) en quart de finale avec une victoire convaincante 2:0.

Jonelle Filigno a donné au Canada l’avance 1-0 avec une délicieuse demi-volée avant que Sinclair scelle la victoire avec une de ses marques de commerce, le coup franc.

Le Canada a ensuite affronta leurs ennemis familiers, les États-Unis, lors de la demi-finale du tournoi.

Dans un match surnommé « le meilleur match de soccer féminin de tous les temps » les par la chaîne de télévision américaine NBC – Sinclair a réalisé une performance historique marquant un tour du chapeau poussant les Américaines à la limite.

Malgré l’héroïsme de la capitaine canadienne, Alex Morgan marquera un but en prolongation (123e minute) pour les Américaines leur accordant une victoire de 4:3 et mettant fin aux espoirs d’une médaille d’or pour le Canada.

Le but en fin de match fut crève-coeur pour les Canadiennes – mais il restait une possibilité de se battre contre la France pour la dernière marche du podium.

Fatiguée, l’équipe canadienne a subi l’assaut des Françaises pour la majorité du match, mais une défense tenace et une performance éclatante de la gardienne de but Erin McLeod, ont gardé le pointage 0:0 jusqu’au temps supplémentaire.

Diana Matheson fait son apparition.

La petite milieu de terrain canadienne fait irruption dans la surface de réparation et marque sur un rebond à la 93e minute pour gagner la première médaille olympique de football du pays. La troisième place à Londres en 2012 est également meilleur résultat du Canada à un grand tournoi international.

La campagne passionnante de l’équipe féminine de soccer a été citée par beaucoup comme l’histoire des Jeux olympiques de Londres en 2012. Le match de demi-finale contre les États-Unis a été l’événement des jeux le plus regardé au Canada et l’équipe a reçu le support du pays à des niveaux sans précédent.

Les fans canadiens accueillent l’équipe féminine à la maison à Vancouver Les fans canadiens accueillent l’équipe féminine à la maison à Vancouver

(Il faut noter qu’à Londres 2012, Sinclair a terminé le tournoi en tant que meilleure buteuse avec six buts.)

Les prix de fin d’année

Après une remarquable performance à Londres, un certain nombre de récompenses sportives canadiennes de haut niveau ont été décernées à la fois à l’équipe et à la capitaine Sinclair.

L’équipe féminine de soccer ont été nommé « Équipe de l’année » par les principaux media, y compris: la Presse canadienne, l’Agence QMI et CBC.

Sinclair a reçu plusieurs distinctions personnelles notables, y compris: le trophée Lou Marsh (à l’échelle nationale des médias), le prix Bobbie Rosenfeld (La Presse canadienne), l’athlète de l’année CBC, l’athlète de l’année de l’Agence QMI, et l’Athlète de l’année Air Canada.

Une récapitulation de la saison 2012 de Sinclair Une récapitulation de la saison 2012 de Sinclair

Revue de l’année : les points importants

– Le Canada égalise son record de victoires en saison, affichant un dossier de 14V-1D-7N en 22 matchs
– Christine Sinclair a établi un record national de 23 buts
– Christine Sinclair & Desiree Scott ont mené l’équipe avec 5 honneurs de Joueurs du Match chacune.
– John Herdman a établi un record national de victoires en une année par un entraîneur (14)
– Sophie Schmidt a mené l’équipe avec 7 mentions d’aide (suivis par Sinclair / Rhian Wilkinson avec 6 passes chacune)
 

Canada Soccer Nation Podcast

The Canada Soccer Nation Podcast hosted by Jason deVos, features engaging Canadian soccer guests speaking about a range of grassroots, coach education and club development topics. Check out all available episodes now!