L’équipe nationale féminine lance 2017 avec un camp de préparation et d’évaluation

L’équipe se réunira à partir de vendredi le 20 janvier à Los Angeles pour son premier camp de 2017.

L’équipe nationale féminine de Canada Soccer sera de retour à domicile pour le match de célébration de la médaille de bronze samedi le 4 février à Vancouver, mais auparavant, elle se réunira à partir de vendredi, le 20 janvier à Los Angeles pour son premier camp de 2017.

Le camp d’entraînement servira comme camp de réorientation et de conditionnement physique pour les membres de l’équipe nationale féminine mais aussi d’opportunité pour évaluer des joueuses additionnelles, certaines ayant déjà effectué des apparitions au sein de l’équipe, d’autres provenant du programme EXCEL.

« Ce camp d’entraînement est une étape importante pour nous alors que nous sommes au début d’un cycle de quatre ans qui culminera aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020, donc nous voulons utiliser ce temps pour évaluer nos joueuses présentes et de nouvelles joueuses provenant de notre parcours de développement EXCEL, a affirmé l’entraîneur-chef John Herdman. Ce camp servira à introduire et à évaluer ces joueuses, à tester physiquement l’équipe et à créer des liens sur le terrain comme à l’extérieur. »

Depuis la mise sur pied du programme EXCEL de Canada Soccer il y a quatre ans, la qualité de l’expérience des jeunes joueuses canadiennes talentueuses s’est améliorée. Obtenir de l’expérience dans un environnement d’équipe nationale est une étape clé pour la prochaine génération de joueuses.

Alors que trois joueuses d’expérience prennent leur retraite (l’attaquante Melissa Tancredi et les défenseures Rhian Wilkinson et Marie-Ève Nault), Canada Soccer peut rajeunir son équipe avec des joueuses talentueuses provenant d’un système qui a déjà développé avec succès plusieurs des présentes médaillées de bronze, incluant Kadeisha Buchanan, Ashley Lawrence, Jessie Fleming, Rebecca Quinn, Janine Beckie, Shelina Zadorsky, Deanne Rose et Gabrielle Carle.

Herdman envisage de grandes choses pour le prochain groupe alors que Canada Soccer continue à promouvoir l’approche de développer des joueurs par conception afin de répondre aux prochaines ouvertures de positions alors que l’équipe senior évolue.

« Plusieurs des jeunes joueuses qui participeront au camp viennent de vivre l’expérience de compétition juvénile internationale de la FIFA, donc les amener au sein d’un environnement d’équipe nationale leur permet de continuer leur développement et leur donne plus d’opportunités de se développer en tant que joueuses à l’intérieur du système canadien. Donner de l’expérience à ces jeunes joueuses est une partie importante de leur développement et donne à notre personnel technique une opportunité d’effectuer des évaluations critiques. »

2017 marque le début d’une période de quatre ans excitante pour Canada Soccer, alors que l’équipe nationale féminine cherchera à grimper de la quatrième place du classement mondial de la FIFA à la première. Cet objectif a été établi par John Herdman après que le Canada ait obtenu une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Rio 2016.

Match à domicile de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer

L’équipe nationale féminine de Canada Soccer jouera à domicile pour la première fois après avoir obtenu la médaille de bronze aux Jeux olympiques de Rio 2016. L’équipe affrontera le Mexique lors d’un match amical international à Vancouver samedi le 4 février à BC Place.

Le match servira à célébrer les héroïnes canadiennes du soccer après qu’elles soient devenues la première équipe canadienne en plus de cent ans à monter à nouveau sur le podium aux Jeux olympiques d’été.

Les billets individuels pour le match Canada v Mexique sont en vente via Ticketmaster.ca. Les billets sont disponibles à partir d’aussi peu que 20$ (plus les frais applicables) et les partisans peuvent une fois de plus profiter de l’offre « Moi+3 » dans certaines sections.
Sélection pour le camp de janvier de l’équipe nationale féminine :

Lindsay Agnew, age 21, from Kingston, ON/ Washington Spirit (NWSL)
Janine Beckie, age 22, from Highlands Ranch, CO/Houston Dash (NWSL)
Gabrielle Carle, age 18, from Lévis, QC/ Dynamo Québec & Québec Soccer REX 
Ashley Cathro, age 16, from Victoria, BC/Vancouver Whitecaps FC Girls Elite BC Soccer Rex
Allysha Chapman, age 27, from Courtice, ON/ Boston Breakers (NWSL)
Sabrina D’Angelo, age 23, from Welland, ON/ Western New York Flash (NWSL)
Jordyn Huitema, age 15, from Chilliwack, BC/Vancouver Whitecaps FC Girls Elite BC Soccer Rex 
Stephanie Labbé, age 30, from Edmonton, AB/ Washington Spirit (NWSL)
Alex Lamontagne, age 20, from Whitby, ON/ Durham United FC
Adriana Leon, age 24, from King City, ON/ FC Zürich (Nationalliga A, SUI)
Marie Levasseur, age 19, from Stoneham, QC/ University of Memphis
Diana Matheson, age 32, from Oakville, ON/ Washington Spirit (NWSL)
Amandine Pierre-Louis, age 21, from Montreal, QC/ West Virginia University
Nichelle Prince, age 21, from Ajax, ON/ Houston Dash (NWSL)
Deanne Rose, age 17, from Alliston, ON/ Scarborough GS United
Kailen Sheridan, age 21, from Whitby, ON/ Sky Blue FC (NWSL)
Sarah Stratigakis, age 17, from Woodbridge, ON/Aurora United FC
Valérie Sanderson, age 21, from Boisbriand, QC/ Comètes de Laval
Desiree Scott, age 29, from Winnipeg, MB/ FC Kansas City (NWSL)
Christine Sinclair, age 33, from Burnaby, BC/ Portland Thorns FC (NWSL)
Hannah Taylor, age 17, from Edmonds, WA/ Eastside FC
Shelina Zadorsky, age 23, from London, ON/ Washington Spirit (NWSL)

Guidelines for the Return to Soccer

Canada Soccer outlines return to soccer guidelines. The return to soccer guidelines provide member organizations with a five-step process, including a checklist of weighted questions known as the Return to Soccer Assessment Tool.