Le Canada prépare son « derby » contre les États-Unis au Kansas

L’équipe canadienne féminine affrontera des visages familiers ce samedi 17 septembre quand elle croisera le fer avec les États-Unis dans un match international amical au Livestrong Sporting Park de Kansas City, au Kansas. Le coup d’envoi pour cette rencontre est prévu à 18 h (heure locale, 19 h HE, 16 h HP).

L’équipe canadienne féminine affrontera des visages familiers ce samedi 17 septembre quand elle croisera le fer avec les États-Unis dans un match international amical au Livestrong Sporting Park de Kansas City, au Kansas. Le coup d’envoi pour cette rencontre est prévu à 18 h (heure locale, 19 h HE, 16 h HP).



Vous pourrez suivre la rencontre en direct sur le compte Twitter de l’Association canadienne de soccer au www.twitter.com/CanadaSoccerFR et les partisans de l’équipe canadienne aux États-Unis pourront aussi suivre la rencontre sur Fox Soccer. Ce match amical de samedi est le premier de deux rencontres opposant le Canada aux États-Unis, puisqu’une autre rencontre sera disputée dans cinq jours, soit le 22 septembre à Portland en Oregon.



« C’est un derby alors ce sera un match énorme », a indiqué l’entraîneur-chef canadien John Herdman, qui fera ses débuts à la barre de l’équipe nationale samedi. « C’est un bel endroit où commencer pour notre équipe. Les joueuses devront se retrousser les manches et affronter la meilleure équipe au monde. »



Les deux équipes en seront à un premier match après leur participation à la phase finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA Allemagne 2011. Le Canada y est apparu pour une cinquième fois, mais n’a pas franchi la ronde préliminaire dans un groupe qui réunissait trois champions de confédération. Les États-Unis ont été la dernière équipe à se qualifier pour Allemagne 2011, mais ont atteint la finale avant de s’incliner face au Japon sur penalty.



Après une pause de 10 semaines au cours de laquelle plusieurs joueuses ont rejoint leur club, se sont jointes à de nouvelles formations. Le Canada a marqué son propre nouveau départ cette semaine avec l’arrivée du nouvel entraîneur-chef John Herdman. L’équipe utilisera ces deux matchs dans le cadre de ses préparatifs pour le tournoi de qualification olympique de la CONCACAF à Vancouver, en Colombie-Britannique.



« L’équipe a été excellente », estime Herdman. « J’ai été impressionné par la qualité et la personnalité des joueuses. Elles ont toutes bien répondu. »



Le Canada a affronté les États-Unis à de nombreuses reprises au cours de son histoire, remontant à la toute première saison internationale de l’équipe canadienne en 1985 (une victoire et une défaite). Les États-Unis ont toutefois le dessus dans ce duel, notamment une victoire de 2-1 en prolongation au tournoi olympique de football féminin en 2008. Les deux équipes ont depuis joué quatre fois, sans que cela soit nécessairement une compétition de la FIFA ou de la CONCACAF.



Le Canada, commandité par Winners et présenté par Teck compte 22 joueuses pour ce match. Un groupe de 15 joueuses étaient en Allemagne cet été et à l’exception de celles qui ont une longue saison en club, elles ont amorcé leur saison universitaire ou sont incommodées par des blessures. Parmi les jeunes joueuses invitées figurent Justine Bernier, Tina Romagnuolo, Jaclyn Sawicki et Lauren Sesselmann, qui espèrent disputer un premier match international senior en carrière à Kansas City ou à Portland.

Guidelines for the Return to Soccer

Canada Soccer outlines return to soccer guidelines. The return to soccer guidelines provide member organizations with a five-step process, including a checklist of weighted questions known as the Return to Soccer Assessment Tool.