Le Canada fera face au Zimbabwe dans son second match de Rio 2016 samedi le 6 août

En direct à Radio-Canada dès 14h

Après une impressionnante victoire 2-0 face à l’Australie lors du match d’ouverture du Canada au Tournoi olympique de football de Rio 2016, la jeune équipe canadienne de l’entraîneur-chef John Herdman cherchera à obtenir une victoire décisive contre le débutant olympique, le Zimbabwe.

« L’équipe du Zimbabwe a accompli quelque chose de génial pour sa nation, a affirmé l’entraîneur-chef John Herdman. Se qualifier en Afrique n’est jamais facile et nous ne prenons rien pour acquis lorsque nous allons leur faire face. Il y a un peu d’inconnu – elles ont marqué contre l’Allemagne dans leur match d’ouverture – mais c’est un match crucial pour nous si nous voulons nous qualifier pour les quarts de finale, donc nous devons faire ce qu’il faut. »

Samedi, il se pourrait qu’il y ait plus que les Zimbabwéennes qui fassent leur début olympique. Après un seul match, le Canada a présenté huit joueuses qui ont fait leur première apparition olympique, incluant la gardienne de but Stephanie Labbé, Kadeisha Buchanan, Ashley Lawrence, Shelina Zadorsky, Jessie Fleming, Janine Beckie, Rebecca Quinn et Allysha Chapman.

« Il y a une chose que l’on dit toujours dans notre équipe : si vous êtes assez bon, vous êtes assez âgé et cette jeune équipe montre qu’elle est assez bonne pour faire face à des équipes mieux classées, a expliqué John Herdman. Plusieurs joueuses ont reçu l’aide du programme de développement à long terme des joueurs de Canada Soccer et avec la mise sur pied du programme EXCEL il y a quatre ans, nous avons un parcours clair vers l’équipe nationale féminine qui équipe nos jeunes joueuses avec les outils nécessaires pour jouer sur la scène internationale. »

L’équipe canadienne a une moyenne d’âge de 25 ans et est un mélange de jeunesse et de joueuses d’expérience comme Christine Sinclair et Diana Matheson. La composition de l’équipe canadienne n’est pas une coïncidence, mais fait plutôt partie d’un plan plus large alors que le programme EXCEL féminin de Canada Soccer a été initié en 2012.

« Des performances de classe mondiale au plus haut niveau dépendent d’un système de développement dans lequel tout le monde croit et y contribue. Le programme EXCEL féminin de Canada Soccer aide à développer un nouvel ADN du soccer canadien. Nous avons travaillé pour établie de nouvelles normes pour le développement de joueuses élites et maintenant, nos jeunes joueuses internationales ont droit aux meilleures conditions d’entraînement d’un océan à l’autre. Le programme est encore en plein croissance et c’est ce qui est le plus excitant – je ne crois pas que nous avons encore entièrement débloqué le potentiel de ce pays. »

L’année 2016 est une année particulièrement importante alors que le Canada participera aux Jeux olympiques, mais aussi au Championnat féminin U-15 de la CONCACAF, à la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA et à la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA plus tard cette année.

« Canada Soccer a renforcé les façons que nous utilisons pour identifier et développer les athlètes féminines les plus prometteuses et ça aide à propulser le soccer féminin. Ces joueuses, et les jeunes qui passent par notre système, démontrent que notre parcours fonctionne. »

 

À propos du programme EXCEL féminin de Canada Soccer

Le programme EXCEL national féminin de Canada Soccer assemble les meilleures joueuses du niveau national juvénile. Opérant à travers les groupes d’âges U-14 à U-17 et U-18 à U-23, le programme est conçu pour livrer une structure alignée de talents et un système qui permettent à plus de joueuses d’atteindre l’équipe nationale féminine du Canada.

Schedule & Results

Check out Canada Soccer’s Schedule & Results page where you can find upcoming match schedules and past results leading to highlights, photos, match data, and more.