Le Canada fera face à la France le 12 août lors d’un match de quart de finale de Rio 2016

À 19h, heure locale (18h, HE)

L’équipe nationale féminine du Canada fera face à la France lors des quarts de finale du Tournoi olympique de football féminin de Rio 2016 le 12 août à 19h, heure locale (18h, HE) à l’Arena Corinthians de Sao Paulo, au Brésil. Le gagnant pourra passer en demi-finale et obtenir la chance de jouer pour une médaille olympique.

Avec d’impressionnantes victoires face à l’Australie, numéro cinq dans le classement mondial de la FIFA, le Zimbabwe (93 au monde) et l’Allemagne (numéro deux mondiale), le Canada a été la seule équipe à avoir complété la phase de groupes olympique avec neuf points et a pu obtenir une place en quart de finale à Sao Paulo.

« Nous le disons depuis le début que nous voulions retourner à Sao Paulo, qui a été notre stade domicile ici au Brésil, a affirmé l’entraîneur-chef John Herdman. Les joueuses étaient excitées de jouer contre l’Allemagne, sachant qu’une victoire nous conduirait ici et elles savaient clairement ce qu’elles voulaient faire : battre la deuxième meilleure équipe au monde et faire l’histoire. Nous voulions finir au sommet de notre groupe avec neuf points – la première équipe canadienne à le faire – pour hausser la barre pour tous les autres Canadiens qui viendront après nous. »

Comme il n’y a que douze équipes dans le tournoi olympique de football, le Canada savait avant de se rendre au Brésil qu’il devrait écarter des équipes de haut niveau s’il voulait atteindre le podium. Après avoir vaincu l’Australie et l’Allemagne, le Canada devra maintenant faire face à la France, numéro trois mondiale, pour avoir une chance d’obtenir une autre médaille olympique. La fiche du Canada face à la France s’établit à 4-5-3.

« La France est une équipe de classe mondiale et nous savons ce dont les Françaises sont capables comme nous avons joué contre elles il y a quelques semaines, a expliqué Herdman. Ce match a démontré que physiquement, mentalement et techniquement, nous sommes prêts. La France est la troisième meilleure équipe du monde, mais le Canada est une équipe qui a du mordant et un bon esprit. »

De Londres à Rio
La Route vers Rio de l’équipe nationale féminin a débuté il y a quatre ans, après avoir ravi le cœur de Canadiens à Londres 2012. Grâce à un plan quadriennal qui incluait un engagement à assurer que les Canadiennes jouent contre une équipe de classe mondiale sur une base régulière, le Canada s’est préparé à faire face aux meilleures du monde à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™.

« Canada Soccer a travaillé fort pour amener du bon football au Canada après Londres 2012, a affirmé Herdman. Nous avons affronté les États-Unis dans une reprise du match de 2012, de même que les Japonaises, les Brésiliennes et les Allemandes. Sans oublier la Coupe du Monde Féminine de la FIFA l’an dernier. Canada Soccer a tout fait pour assurer que nous jouons contre des équipes de haut niveau et pour promouvoir le sport et le rendre plus visible. »

En plus des matchs au Canada, l’équipe nationale féminine a joué dans plusieurs tournois internationaux clés en préparation pour Rio, incluant la Coupe d’Algarve en mars, au cours de laquelle le Canada a défait le Brésil en finale.

Le cycle de quatre ans se conclut à Rio, et tous les signes indiquent que les préparations du Canada ont porté fruits. Avec cette victoire contre l’Allemagne, une équipe que le Canada a affronté 12 fois sans succès, il est évident que le plan de faire face aux meilleures équipes a permis au Canada de s’élever au rang des nations qui ont un potentiel d’obtenir une place sur le podium.

« Nous avons vu une hausse de l’intérêt pour notre sport et pour notre équipe nationale depuis Londres, a affirmé Herdman. Ça s’est vu dans toutes les villes où nous avons joué, que ce soit Winnipeg, Toronto ou Ottawa – nous avons rempli des stades et dans ces stades, il y avait des enfants qui portaient des maillots avec le nom des joueuses. Dans tout pays qui se décrit comme un pays de football, c’est ce que vous verrez. Ça augure bien pour le sport, mais c’est aussi un héritage de cette équipe et de l’excellence qu’elles ont montré à chaque fois que nous jouons. »

Abondant dans le même sens que son entraîneur, la capitaine Christine Sinclair est heureuse de l’attention et de la croissance du soccer féminin au Canada et s’attend à encore plus de croissance dans les années à venir.

« Lorsque nous sommes allées à Londres, puis à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, notre but était d’inspirer – surtout les jeunes filles – et je crois que nous l’avons fait. Je crois que nous nous dirigeons dans la bonne direction et je veux que ce programme demeure fort et que nous soyons une puissance mondiale. Donc nous avons besoin que ces jeunes filles, les prochaines générations, rêvent de prendre notre place. »

Le gagnant du match Canada v France vendredi affrontera le gagnant du match Allemagne v Chine qui aura lieu à Salvador. Les deux autres quarts de finale sont Brésil v Australie et États-Unis v Suède.

Guidelines for the Return to Soccer

Canada Soccer outlines return to soccer guidelines. The return to soccer guidelines provide member organizations with a five-step process, including a checklist of weighted questions known as the Return to Soccer Assessment Tool.