Yallop sera intronisé au Temple de la renommée du soccer canadien

Toronto, Ontario – L’actuel entraîneur-chef de l’équipe canadienne masculine de Coupe du monde, Frank Yallop, est l’un des 11 nouveaux membres qui seront intronisés au Temple de la renommée du soccer canadien à Vaughan, en Ontario, le 30 avril 2005. Yallop sera intronisé à titre de joueur et il rejoint les ex-entraîneurs Don Petrie et Tony Waiters de l’équipe nationale. Les internationaux canadiens Colin Miller, Wes McLeod, Terry Moore, Garry Ayre, Norman McLeod et Michelle Ring seront aussi intronisés le printemps prochain, ainsi que l’ex-international anglais Sam Chedgzov, qui a été joueur et entraîneur à Montréal dans les années 1930 et qui a continué à vivre à Montréal après sa retraite. Les trois bâtisseurs intronisés sont Steve Stavro, président du Toronto City Soccer Club de la défunte Eastern Canada Professionnal Soccer League, l’ex-arbitre FIFA Sonia Denoncourt et Georges Schwartz, ex-membres du Comité amateur de la FIFA et une figure de proue au soccer québécois pendant plusieurs années.

Toronto, Ontario – L’actuel entraîneur-chef de l’équipe canadienne masculine de Coupe du monde, Frank Yallop, est l’un des 11 nouveaux membres qui seront intronisés au Temple de la renommée du soccer canadien à Vaughan, en Ontario, le 30 avril 2005. Yallop sera intronisé à titre de joueur et il rejoint les ex-entraîneurs Don Petrie et Tony Waiters de l’équipe nationale.
Les internationaux canadiens Colin Miller, Wes McLeod, Terry Moore, Garry Ayre, Norman McLeod et Michelle Ring seront aussi intronisés le printemps prochain, ainsi que l’ex-international anglais Sam Chedgzov, qui a été joueur et entraîneur à Montréal dans les années 1930 et qui a continué à vivre à Montréal après sa retraite.
Les trois bâtisseurs intronisés sont Steve Stavro, président du Toronto City Soccer Club de la défunte Eastern Canada Professionnal Soccer League, l’ex-arbitre FIFA Sonia Denoncourt et Georges Schwartz, ex-membres du Comité amateur de la FIFA et une figure de proue au soccer québécois pendant plusieurs années.
Le Temple de la renommée honorera aussi les Royals de Westminster de 1928, champions canadiens à l’époque, à titre d’équipe de distinction.
Yallop, qui est devenu entraîneur-chef de la sélection canadienne plus tôt cette année, a joué 52 fois pour le Canada en plus de 316 matchs avec le club anglais d’Ispwich Town pendant 14 saisons. Quand sa carrière a pris fin en Angleterre, il s’est joint au Mutiny de Tampa Bay de la MLS aux États-Unis et il y a conclu sa carrière entre 1996 et 1998 avant de devenir entraîneur.
Wes McLeod, Terry Moore, Garry Ayre et Colin Miller ont tous évolué dans la défunte Ligue nord-américaine de soccer. McLeod avec les Rowdies de Tampa Bay, Moore avec les Sockers de San Diego, Tampa Bay et les Roughnecks de Tulsa, Ayre pour les Whitecaps de Vancouver, le Cosmos de New York et les Timbers de Portland et Miller pour le Blizzard de Toronto. McLeod, qui a dispute 18 matchs internationaux pour le Canada a aussi représenté la feuille d’érable aux Jeux olympiques de 1976 à Montréal et a été sélectionné au sein de l’équipe des étoiles nord-américaines de la NASL à cinq occasions. Il a disputé huit saisons avec les Rowdies qui étaient une des équipes phares du circuit.
Moore, né à Moncton au Nouveau-Brunswick, devient le premier joueur en provenance des Maritimes à être intronisé. Il était membre de l’équipe nationale qui a atteint les quarts de finale des Jeux olympiques de 1984 et qui a perdu contre le Brésil aux penalties. Il a été membre de l’équipe de Tulsa qui a surpris Toronto au Soccer Bowl de 1983 à Vancouver et membre de l’équipe nationale qui a pris part à la Coupe du monde de 1986.
Ayre, a joué 21 fois pour le Canada et comme McLeod il a pris part aux Jeux olympiques de 1976 à Montréal. Il a joué 38 matchs avec les Whitecaps en 1977 et 1978 avant d’être transféré au Cosmos où il a joué la finale du Soccer Bowl en 1978. Plus tard cette année là, il a effectué une tournée d’Europe avec le Cosmos. Il a été avec l’équipe nationale dans le processus de qualification pour la Coupe du monde de 1976 mais une blessure l’a écarté de l’alignement en 1980.
Miller était membre de l’équipe torontoise qui a atteint la finale du Soccer Bowl en 1983 et 1984 comme jeune joueur. Quand la LNAS a fermé ses portes, il s’est joint aux Rangers de Glasgow de la Premier League écossaise avant de se joindre aux Rovers de Doncaster en Angleterre puis de revenir en Écosse avec les Academicals de Hamilton, Hearts et Dunfermline Athletic. Il est régulièrement revenu au pays et a joué 61 matchs internationaux. Il a aussi joué dans la Ligue canadienne de soccer pendant l’été avec les Steelers de Hamilton en 1988 et 1990 et a été entraîneur par intérim de l’équipe nationale avant la nomination de Frank Yallop.
Norman McLeod était membre de l’équipe de Coupe du monde de 1957 qui a effectué une tournée de l’Union soviétique en 1960. Michelle Ring a joué 45 matchs pour le Canada, incluant la Coupe du monde de 1995 en Suède. Elle est membre du Temple de la renommée des sports de l’Université de la Colombie-Britannique.
Sam Chedgzoy détient une place unique dans l’histoire du soccer puisqu’il a forcé un changement de la loi sur les coups de pied de coin en 1924. Il a joué huit matchs internationaux avec l’équipe d’Angleterre et 300 matchs avec le club d’Everton sur 11 saisons. Durant l’été de 1924, il est arrivé à Montréal alors qu’il était encore sous contrat avec Everton pour diriger l’équipe des Gardes Grenadiers. Il est revenu à Montréal en 1930 pour devenir joueur entraîneur du Carsteel de Montréal, une des meilleures équipes canadiennes de la décennie. En 1939, à l’âge de 50 ans, il a pris part à la finale de la Coupe du Canada et il a élu résidence à Montréal jusqu’à sa mort en 1967.
Mieux connu par son association avec les Maple Leafs de Toronto, Steve Stavro est membre à vie de l’Association canadienne de soccer. Son amour pour le soccer l’a mené à être président de la Ligue internationale de soccer d’Ontario en 1959 et il a joué un rôle majeur dans la formation de la Eastern Canada Professional Soccer League et été propriétaire du club Toronto City. En 1967, il a été membre d’un groupe qui a fondé l’Association unie de soccer (USA), qui a précédé la LNAS et a été propriétaire de la franchise de Toronto City. Quand la ligue a fusionné avec la Ligue nationale professionnelle de soccer (NPSL) plus tard cette année-là, il a vendu ses droits à Joe Peters, qui était propriétaire des Falcons de Toronto. Il a ensuite été promoteur de matchs internationaux à Toronto et il a gardé son intérêt pour ce sport.
Sonia Denoncourt a longtemps été reconnue comme un arbitre de pointe au soccer féminin et elle a dirigé la finale olympique de Sydney en 2000 entre les États-Unis et la Norvège. Elle a aussi dirigé des matchs à la Coupe du monde de 1995, 1999 et 2003, souvent en charge des matchs les plus difficiles. Elle s’est retirée plus tôt cette année.
Joallier de réputation internationale, Georges Schwartz a été un des pionniers du soccer au Québec et commentateur à la télévision de Radio-Canada pour de nombreux Jeux olympiques, dont ceux de Montréal en 1976. Il a aussi été chroniqueur pour le Réseau des Sports et éditorialiste au Journal Québec Soccer, en plus de signer des dizaines d’articles pour des magazines et des quotidiens de la Belle Province. Il a aussi été vice-président de l’Association canadienne de soccer, président de la Fédération de soccer du Québec et membre du Comité amateur de la FIFA.
Les Royals de Westminster de 1928 ont été élus meilleure équipe de la première partie du 20e siècle par la Presse canadienne en 1950, après avoir remporté le championnat canadien. Le nom de « New » a été mis de côté afin de distinguer cette équipe de son homonyme du hockey. Incroyable mais vrai, le gardien de cette équipe, Stanley Ball est toujours vivant et vit à Toronto. Il est maintenant âgé de 99 ans.
Source : Colin José.

Calendrier et résultats

Consultez la page Calendrier et résultats de Canada Soccer où vous pouvez trouver les horaires des matchs à venir et les résultats antérieurs menant aux faits saillants, aux photos, aux données des matchs et plus encore.