Un nouveau dirigeant à la tête de l’Association canadienne

À l’issue des réunions tenues à Ottawa, en Ontario, au cours du week-end dernier, l’Association canadienne de soccer s’est dotée d’un nouveau président et amorce ainsi un renouveau de son engagement pour la promotion de la croissance et du développement du soccer à l’intention de tous les Canadiens. Le nouveau président du Conseil d’administration, M. Dominic Maestracci, a présidé la réunion exécutive de vendredi, la réunion du Conseil d’administration de samedi et l’assemblée générale de dimanche. M. Maestracci et les membres de l’exécutif ont également participé, lundi, à une réunion à Toronto avec les partenaires de l’ACS.
M. Maestracci est impliqué dans le monde du soccer depuis plus de 40 ans et ce tant au niveau régional que national. De 1983 à 1989, il était arbitre de niveau national et a même été nommé sur la liste des arbitres de la FIFA en 1988 et 1989. De 2003 à 2006, il était président de la Fédération de soccer du Québec et en 2006 il est devenu vice-président de l’Association canadienne de soccer. M. Maestracci dirigera l’Association canadienne de soccer jusqu’à la prochaine assemblée générale, qui aura lieu en mai 2008. Un vote libre sera alors organisé pour élire le prochain président.

À l’issue des réunions tenues à Ottawa, en Ontario, au cours du week-end dernier, l’Association canadienne de soccer s’est dotée d’un nouveau président et amorce ainsi un renouveau de son engagement pour la promotion de la croissance et du développement du soccer à l’intention de tous les Canadiens. Le nouveau président du Conseil d’administration, M. Dominic Maestracci, a présidé la réunion exécutive de vendredi, la réunion du Conseil d’administration de samedi et l’assemblée générale de dimanche. M. Maestracci et les membres de l’exécutif ont également participé, lundi, à une réunion à Toronto avec les partenaires de l’ACS.
M. Maestracci est impliqué dans le monde du soccer depuis plus de 40 ans et ce tant au niveau régional que national. De 1983 à 1989, il était arbitre de niveau national et a même été nommé sur la liste des arbitres de la FIFA en 1988 et 1989. De 2003 à 2006, il était président de la Fédération de soccer du Québec et en 2006 il est devenu vice-président de l’Association canadienne de soccer. M. Maestracci dirigera l’Association canadienne de soccer jusqu’à la prochaine assemblée générale, qui aura lieu en mai 2008. Un vote libre sera alors organisé pour élire le prochain président.
Il ressort des réunions de la fin de semaine les priorités suivantes : le dépôt de la candidature canadienne pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, la mise au point des derniers détails du nouveau plan stratégique de l’Association canadienne de soccer, et l’embauche de deux nouveaux membres du personnel, à savoir un directeur technique et un secrétaire général. Il est à noter que l’Association canadienne de soccer prévoit de parachever son nouveau plan stratégique en début d’année prochaine. La stratégie comprend la mise en œuvre d’un nouveau plan à long terme de développement des joueurs.
En ce qui concerne la candidature canadienne pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA de 2011, l’Association canadienne de soccer soumettra sa proposition le lundi 29 octobre prochain à Zurich, en Suisse. Le Canada fera sa présentation à 10 h 30, suivie de près par l’Allemagne à 11 h. (Le Brésil, le seul pays à soumettre sa candidature pour organiser la Coupe du Monde de la FIFA de 2014, fera sa présentation à 11 h 45.) Le Comité exécutif de la FIFA tiendra ensuite deux réunions : la première aura lieu à 14 h, le lundi, et la deuxième se tiendra à 9 h, le lendemain. La conférence de presse pour annoncer les pays sélectionnés pour organiser les deux tournois commencera dès 14 h.
La prochaine réunion des membres de l’Association canadienne de soccer devrait avoir lieu en janvier 2008.

Lignes directrices pour un retour au soccer

Canada Soccer décrit les lignes directrices pour un retour au soccer. Les lignes directrices pour un retour au soccer fournissent aux organisations membres un processus en cinq étapes, incluant une liste de questions pondérées appelée outil d'évaluation du retour au soccer.