Retour sur l’année 2014 : Les grands titres du soccer canadien

Vous pouvez survoler les événements de l’année en photos sur la librairie flickr de Canada Soccer.

Lancement du Parcours Canada Soccer

En juin, Canada Soccer a dévoilé sa nouvelle vision unifiée du développement technique pour le soccer au pays, intitulé Parcours Canada Soccer : Vos buts marquent notre sport. Mise en œuvre directe de la priorité stratégique établie pour l’organisation dans le récent Plan stratégique : Notre nation de soccer, le Parcours Canada Soccer a été déployé pour favoriser l’identification et le développement de joueurs élites par une structure qui repose sur les centres d’entraînement régionaux, les réseaux de dépistage et les clubs professionnels et qui fournit un pipeline régulier et harmonisé pour toutes les Équipes nationales canadiennes.

Le Parcours Canada Soccer est la feuille de route vers une participation à long terme au soccer. Lancé pour aider tous les joueurs, peu importe leur âge ou leur niveau technique, à identifier l’environnement qui leur est approprié et leur offrir le type d’entraînement, de compétition et d’encadrement dont ils ont besoin pour faire progresser leur développement.

Dans une première phase de mise en œuvre du nouveau Parcours Canada Soccer, les ressources de développement ont été lancées : Trousse d’outils des entraîneurs du Parcours Canada Soccer pour trois niveaux (4-12 ans), tandis que d’autres sont prévus en 2015. Les documents sont disponibles par téléchargement gratuit en ligne (canadasoccer.com/parcours) et contiennent l’ensemble de démarrage parfait pour les entraîneurs bénévoles et les parents qui cherchent à offrir à leurs joueurs la meilleure expérience possible de soccer et aider les enfants à tomber en amour avec le ballon rond.

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Canada 2014

Disputé dans quatre villes hôtes (Edmonton en Alberta, Toronto en Ontario, Montréal au Québec et Moncton au Nouveau-Brunswick) du 5 au 24 août, ce tournoi à 16 équipes s’étant disputé 32 matchs a attiré plus de 288 000 spectateurs et un auditoire télévisuel réparti dans plus de 200 pays et territoires. La finale disputée au stade Olympique de Montréal entre l’Allemagne et le Nigeria a conduit à une victoire allemande de 1:0 pour lui permettre de mettre la main sur le titre.

Pour le Canada, le tournoi a démarré lentement à la suite d’une défaite contre le Ghana dans le premier match. Malgré tout, l’équipe a repoussé l’élimination en battant la Finlande dans le match suivant par la marque de 3:2, puis la Corée du Nord 1:0 pour s’assurer de la deuxième place dans le Groupe A.

Toutefois en quarts de finale, l’équipe a perdu 2:0 contre les éventuelles championnes de l’Allemagne. Défaite difficile à prendre, mais l’expérience aidera les futures étoiles du Canada lors de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™ et au-delà.

Performance de l’Équipe féminine U-15 canadienne

Le Canada a dominé ses adversaires 22-3 pour remporter la première édition du Championnat U-15 féminin de la CONCACAF. Le tournoi à 16 équipes disputé aux Iles Caïmans s’est déroulé du 6 au 17 août. L’équipe était dirigée par Bev Priestman, directrice du Programme EXCEL féminin U-14/U-17 avec l’aide des anciennes joueuses de l’Équipe nationale et médaillées de bronze olympique Candace Chapman et Melanie Booth.

Pour plusieurs des jeunes joueuses impliquées, ce tournoi servait de première exposition à la compétition internationale. Leur prestation dans leurs six matchs en 12 jours en dit beaucoup sur l’avenir de l’Équipe nationale féminine. Des joueuses comme la capitaine Sara Stratigakis et Lysianne Proulx, élues joueuse par excellence et meilleure gardienne de but du tournoi sont des exemples d’espoirs palpitants qui gravissent les échelons du système EXCEL féminin.

Canada WNT v États-Unis à Winnipeg, MB

En préparation pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™, l’Équipe nationale féminine a accueilli en 2014 une série de matchs internationaux féminins contre les trois meilleures équipes au monde.

Le premier a été le 8 mai contre les États-Unis à l’Investors Group Field de Winnipeg. Plus de 28 000 partisans, soit la deuxième foule en importance pour un match féminin dans l’histoire canadienne et la deuxième foule dans le monde pour un match féminin en 2014 sont venus appuyer l’équipe. C’était le premier match de soccer international disputé dans le nouveau stade, un site qui accueillera des matchs de ce qui est maintenant reconnu comme le « groupe de la mort » de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015TM de l’été prochain.

Ce match s’est avéré mémorable, particulièrement pour l’arrière central Kadeisha Buchanan, qui a non seulement marqué le premier but du match, son premier avec le Canada, mais elle a aussi menotté Abby Wambach, meilleure buteuse de l’équipe américaine, pour un troisième match de suite.

Malheureusement, un but égalisateur en fin de match a limité le Canada à un nul de 1:1, mais la prestation globale contre la meilleure équipe au monde a offert une belle occasion de célébrer pour les partisans et les joueuses.

Le programme de l’équipe nationale masculine progresse sous Benito Floro

En plus d’une année de préparation réussie pour les équipes nationales masculines juvéniles, qui ont vu 94 joueurs dépistés dans quatre camps à travers le pays dans les rangs U-15 et 24 matchs internationaux des équipes nationales juvéniles et l’utilisation totale de 117 joueurs évalués dans tous ces environnements, 2014 a été la première année complète de l’équipe nationale masculine du Canada sous la direction de l’entraîneur-chef Benito Floro.

L’expérimenté Espagnol a tourné une nouvelle page pour le programme et l’équipe en préparation pour une année 2015 cruciale contenant des compétitions officielles dans la région de la CONCACAF et pour le cycle de Coupe du Monde de la FIFA. Alors que les premiers mois de 2014 ont été axées sur le changement de philosophie et de mentalité du groupe, et l’évaluation du bassin de talents à sa disposition, Floro a progressivement mené son équipe vers de solides performances, notamment lorsque l’équipe a tenu la Colombie, alors classée numéro trois au monde, à une maigre victoire 1:0 lors d’un match amical international joué sur terrain neutre en octobre. Le match s’est également avéré être la seule défaite pour le groupe au cours de l’année, totalisant une fiche d’une victoire, trois nuls et une défaite et marquant cinq buts (quatre alloués).

Préparation pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015TM

Il y a eu plusieurs étapes mémorables en route vers la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™, notamment le Tirage au sort officiel du 6 décembre 2014, seulement quatre jours après la conclusion des qualifications. Dans la région de la capitale nationale, les finalistes étaient réunis pour une prestation artistique mémorable de milieu de journée suivie du tirage au sort qui a réparti les 24 nations en six groupes.

Les autres faits saillants de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™ au cours de l’année 2014 comprennent : le lancement du Slogan officiel (“Vers le grand but”); le dévoilement de six Horloges de décompte officiel “Un an vers le grand but” dans les six villes hôtes, soit Vancouver en Colombie-Britannique, Edmonton en Alberta, Winnipeg au Manitoba, Ottawa en Ontario, Montréal au Québec, et Moncton au Nouveau-Brunswick; l’introduction de la Mascotte officielle Shuéme (un harfang des neiges présenté par madame Laureen Harper); le dévoilement de l’Affiche officielle (au Brésil durant la Coupe du Monde de la FIFA™); et la nomination des deux premiers ambassadeurs de l’événement (Kara Lang et

Vous pouvez survoler les événements de l’année en photos sur la librairie flickr de Canada Soccer.

 

Lignes directrices pour un retour au soccer

Canada Soccer décrit les lignes directrices pour un retour au soccer. Les lignes directrices pour un retour au soccer fournissent aux organisations membres un processus en cinq étapes, incluant une liste de questions pondérées appelée outil d'évaluation du retour au soccer.