Onze villes dans la course pour accueillir des matchs du championnat du monde juvénile 2007

Ottawa, Ontario – L’Association canadienne de soccer (ACS) a reçu 11 lettres d’intention de 11 villes canadiennes pour accueillir des matchs du championnat du monde juvénile de la FIFA 2007. À ce groupe s’ajoutent les villes d’Edmonton et de Toronto, qui ont déjà été retenues comme villes hôtes majeures. Quatre villes obtiendront des matchs parmi les 11 finalistes, portant à six le nombre total de villes hôtes pour ce tournoi. L’identité de ces quatre autres villes sera dévoilée le 4 mai 2005. Des lettres d’intention ont été reçu des villes de Calgary, Hamilton, Laval, London, Montréal, Ottawa, Québec, Sherbrooke, Vancouver, Victoria et Winnipeg. « Je suis très heureux de la réponse que nous avons obtenu jusqu’à maintenant de ces villes à la suite de notre demande de lettres d’intention pour accueillir des matchs de ce tournoi, » a déclaré Andy Sharpe, président de l’Association canadienne de soccer et président du comité organisateur national.

Ottawa, Ontario – L’Association canadienne de soccer (ACS) a reçu 11 lettres d’intention de 11 villes canadiennes pour accueillir des matchs du championnat du monde juvénile de la FIFA 2007. À ce groupe s’ajoutent les villes d’Edmonton et de Toronto, qui ont déjà été retenues comme villes hôtes majeures.

Quatre villes obtiendront des matchs parmi les 11 finalistes, portant à six le nombre total de villes hôtes pour ce tournoi. L’identité de ces quatre autres villes sera dévoilée le 4 mai 2005.

Des lettres d’intention ont été reçu des villes de Calgary, Hamilton, Laval, London, Montréal, Ottawa, Québec, Sherbrooke, Vancouver, Victoria et Winnipeg.

« Je suis très heureux de la réponse que nous avons obtenu jusqu’à maintenant de ces villes à la suite de notre demande de lettres d’intention pour accueillir des matchs de ce tournoi, » a déclaré Andy Sharpe, président de l’Association canadienne de soccer et président du comité organisateur national. « Recevoir ce type de réponse des quatre coins du pays a dépassé nos projections les plus optimistes. Nous sommes très encourages par la qualité des organisations avec lesquelles nous faisons affaire mais surtout par leur intention de présenter le meilleur championnat du monde juvénile de l’histoire de la FIFA au Canada, en 2007 et de créer un héritage sportif qui profitera au soccer après la tenue de ces championnats. »

Pour accueillir le championnat, tous les sites doivent présenter un stade qui contient au moins 10 000 places avec une surface en gazon naturel ou une surface artificielle approuvée par la FIFA. Tous les sites auront maintenant jusqu’au 20 avril 2005 pour soumettre leur proposition qui devront inclure tous les détails sur le stade, les sites d’entraînement, les hôtels, les comités organisateurs ainsi que toutes les provisions financières.

La prochaine étape pour les villes candidates sera de soumettre leur candidature officielle d’ici le 20 avril 2005. Le Comité organisateur national, composé du comité exécutif de l’ACS et du vice-président d’IMG Kevin Albrecht, se rencontrera ensuite les 2 et 3 mai pour assister aux présentations finales de toutes les villes candidates. L’ACS annoncera l’identité des quatre villes hôtes le 4 mai 2005.

Le Canada s’est vu octroyé le championnat du monde juvénile de la FIFA 2007 en août 2004.

Championnat du monde juvénile

Le championnat du monde juvénile de la FIFA est un tournoi de trois semaines, réunissant 24 équipes nationales qui se disputeront 52 matchs, mettant en vedette les meilleurs jeunes joueurs (20 ans et moins) de la planète. Il s’agit du deuxième plus important tournoi organisé par la FIFA, après la Coupe du monde de la FIFA. Parmi ceux qui ont pris part à cet événement, notons les Bebeto, Thierry Henry, Luis Figo, Diego Maradona, Michael Owen, Ronaldinho et Javier Saviola, ainsi que le Canadien Craig Forrest et d’actuels membres de l’équipe canadienne masculine de Coupe du monde tels que Julian de Guzman, Iain Hume, Atiba Hutchinson et Paul Stalteri.

Ce tournoi a été présenté au Mexique en 1983, c’était la dernière fois que la CONCACAF (Confédération de football association de l’Amérique du Nord, d’Amérique Centrale et des Caraïbes) a été l’hôte de ce tournoi. La plus récente participation canadienne remonte à décembre 2003 aux Émirats arabes unis, où le Canada s’est incliné sur un but en or en quarts de finale contre l’Espagne, éventuelle médaillée d’argent.

Le championnat de 2007 prendra place dans six stades importants du Canada, du 1er au 22 juillet 2007.

Sites

Calgary : La Ville de Calgary est intéressée à accueillir des matchs du championnat du monde juvénile de la FIFA et se trouve dans le processus de déterminer lequel de ses stades sera rénové pour respecter les exigences de la FIFA. Calgary a accueilli plusieurs événements sportifs majeurs, incluant les Jeux olympiques d’hiver de 1988.

Edmonton : Le stade du Commonwealth d’Edmonton est le plus gros stade de soccer du pays avec une capacité de 60 000 spectateurs. En 2002, Edmonton et le stade du Commonwealth a accueilli la première édition du championnat du monde féminin des moins de 19 ans de la FIFA. La ville a accueilli une foule record de 48 000 spectateurs pour la finale opposant le Canada et les États-Unis, le 1er septembre 2002.

Hamilton : Hamilton a accueilli plusieurs événements sportifs au cours des années, incluant l’Omnium canadien Bell en 2003 (et 2006), le Championnat du monde de hockey junior en 1986 et des tournois de soccer internationaux tels que les Jeux mondiaux universitaires de 1993 (soccer féminin). Hamilton a reçu le soutien de Tourisme Hamilton et de l’Université McMaster.

Laval : La Corporation Complexe Multi-Sport de Laval Inc. et Tourisme de Laval espèrent être sélectionnés pour l’accueil de matchs du championnat du monde juvénile de 2007. Laval fera construire un nouveau stade afin de respecter les exigences de la FIFA.

London : London a soumis une lettre d’intention avec le soutien de la Ville de London pour le projet mené par la Corporation sportive 32 Panel et les Gryphons de London de la W-League. Cette corporation sportive, propriétaire de l’équipe de soccer les Gryphons de London sont dans le processus de construction d’un stade de soccer qui sera prêt d’ici la fin de l’année 2006.

Montréal : Les organisateurs espèrent bâtir sur les succès de l’Impact de Montréal en première division de la USL en prenant l’occasion de démontrer l’excellence dans l’accueil d’un tel événement majeur, question de stimuler un intérêt plus profond pour les compétitions de soccer professionnelles et de haut niveau.

Ottawa : Le stade Frank Clair d’Ottawa, avec sa surface artificielle (Fieldturf) approuvée par la FIFA a une capacité de 28 000 spectateurs. La lettre d’intention est soutenue par la Ville d’Ottawa, Tourisme Ottawa, l’Association de soccer de l’Est de l’Ontario, le club de soccer Fury d’Ottawa de la W-League et le club de football les Renegades d’Ottawa de la LCF. Ottawa a accueilli de nombreux matchs de soccer internationaux féminins incluant des rencontres amicales du Canada contre le Brésil et l’Angleterre en 2003, moyennant 18 000 spectateurs.

Québec : La Ville de Québec, en collaboration avec l’Université Laval et l’Association régionale de soccer de Québec, a soumise une lettre d’intention. La Ville compte présenter les matchs au stade du PEPS sur le campus de l’Université Laval. Le stade possède une surface artificielle et a une capacité de 10 000 spectateurs, pouvant passer à 14 000 avec l’ajout de sièges temporaires. Ce stade a accueilli avec succès des matchs de l’Impact de Montréal au cours des dernières années.

Sherbrooke : La Ville de Sherbrooke et l’Université de Sherbrooke ont soumis une lettre d’intention. En 2004, l’Université a accueilli 10 000 spectateurs pour un match de l’Impact de Montréal et a été l’hôte du championnat mondial junior d’athlétisme en 2002. Le stade possède une surface de gazon naturel et a une capacité de 12 000 spectateurs. Il est situé sur le campus de l’Université de Sherbrooke.

Toronto : Le 21 mai 2004, la décision du Gouvernement du Canada et du Gouvernement de l’Ontario de soutenir financièrement le développement d’un nouveau stade à Toronto par l’entremise d’une contribution de 35 millions de dollars à ce projet a été un facteur majeur de l’octroi par la FIFA du tournoi au Canada et à l’ACS. La seule condition citée dans l’attribution de l’aide publique était l’exigence que la FIFA tienne son championnat du monde juvénile au Canada en 2007. Le stade de 25 000 sièges sera bâti sur le campus de l’Université York et servira de site de classe mondiale pour le soccer canadien au cours des décennies à venir. Toronto sera le quartier général du championnat et accueillera le plus grand nombre de matchs (au moins 11 rencontres, incluant les cérémonies d’ouverture officielles du championnat et le match d’ouverture mettant en vedette l’équipe canadienne juvénile).

Vancouver/Burnaby : Vancouver a été une ville populaire dans l’accueil d’événements internationaux, incluant des matchs du championnat du monde féminin des moins de 19 ans de la FIFA en 2002 et plus récemment (en 2004), deux matchs de qualification pour la Coupe du monde de la FIFA 2006. Vancouver est le domicile des Whitecaps de la Première division USL et de la W-League. Les options de site incluent le stade Swangard qui a une capacité actuelle de 7000 places et qui devra être rénové pour accueillir au moins 10 000 spectateurs, ou tout autre projet de stade qui devra être développé.

Victoria : Victoria a accueilli plusieurs tournois de la CONCACAF en collaboration avec l’ACS et a été une des trois villes à présenter des matchs de l’édition 2002 très réussie du championnat du monde féminin des moins de 19 ans. Le stade Centennial de l’Université de Victoria accueille environ 6000 spectateurs mais des sièges seront ajoutés pour respecter les exigences de la FIFA et ainsi atteindre la capacité minimale de 10 000 sièges.

Winnipeg : Winnipeg a accueilli les Jeux Panaméricains de 1999 avec beaucoup de succès. La capitale manitobaine tente de faire bâtir un nouveau stade. Un projet de construction de stade de soccer extérieur et intérieur au coût de 10 millions $ est proposé par la Fédération de soccer de Winnipeg. Ce sera une combinaison de quatre terrains intérieurs avec tous les services ainsi qu’un stade extérieur de 10 000 sièges avec une surface artificielle de troisième génération. Les détails de la proposition font actuellement l’objet de discussions entre la Ville de Winnipeg et la Fédération de soccer de Winnipeg.

Balado Canada Soccer Nation

Le balado Canada Soccer Nation (en anglais) est animé par Jason deVos et présente des invités du soccer canadien qui discutent d'une vaste gamme de sujets, comme le soccer de base, la formation des entraîneurs et le développement des clubs. Voyez les épisodes disponibles maintenant!