L’Impact FC bat le Cavalry FC 2-1 dans le match aller de la demi-finale

L’Impact de Montréal FC et le Cavalry de Calgary FC se sont affrontés en demi-finale du Championnat canadien, le 7 août au Stade Saputo à Montréal. […]

L’Impact de Montréal FC et le Cavalry de Calgary FC se sont affrontés en demi-finale du Championnat canadien, le 7 août au Stade Saputo à Montréal. En bout de ligne, c’est l’Impact qui a eu le dessus en vertu d’une victoire de 2-1 contre le Cavalry pour ainsi remporter le match aller de cette demi-finale.

L’Impact a dominé la première mi-temps, gardant possession du ballon à une fréquence d’un peu plus de 60 %. À la 13e minute de jeu, Max Urruti de l’Impact a tiré vers le gardien du Cavalry Marco Carducci qui était fin prêt, s’emparant du ballon et lançant même une contre-attaque qui, quelques instants plus tard, a permis au Cavalry d’amener le ballon dans le tiers offensif et au défenseur Mason Trafford d’y aller d’une reprise de tête qui a raté de peu le filet protégé par le gardien de l’Impact James Pantemis.

À la 24e minute,Urruti s’est affaissé après avoir reçu un pied au visage, mais ça ne l’a pas empêché de décocher un autre boulet vers le gardien du Cavalry, que ce dernier a encore une fois repoussé, ajoutant même un deuxième arrêt quand l’Argentin Ignacio Piatti a repris le retour du tir.

Piatti a ouvert la marque à la 32e quand il a eu raison du défenseur du Cavalry Mason Trafford et battu Carducci pour ainsi donner l’avance à l’Impact. Peu après, le milieu de l’Impact Ken Krolicki a écopé d’un carton jaune.

Moins de cinq minutes après la reprise (49e), Piatti a inscrit son deuxième filet du match, donnant ainsi aux siens une forte avance, quand il a balayé le ballon dans une cage déserte, ne laissant aucune chance à Carducci de faire l’arrêt.

En milieu de deuxième demie (69e), Malonga a dirigé le ballon vers Camago, qui a tiré dans le coin et donné au Cavalry son premier but de la soirée, rétrécissant la priorité de l’Impact à 2-1. Peu après (71e), le capitaine du Cavalry Nikolas Ledgerwood a écopé de son deuxième carton jaune de la rencontre, forçant les visiteurs à jouer à 10.

Dans les dernières minutes du match (86e), Oliver Minatel du Cavalry a servi le ballon à Dominic Malongo, qui a mis la mince avance de l’Impact en danger au moyen d’un dangereux centre provenant du côté gauche, le ballon passant alors tout près du filet. Piatti a répliqué juste avant le début des arrêts de jeu (90e), cherchant à marquer le but d’assurance et à compléter un tour du chapeau, mais Carducci l’a contrecarré en poussant le ballon en dehors du terrain. 

L’Impact a continué d’offrir du jeu solide dans les arrêts de jeu, parvenant à garder l’avance, à confirmer la victoire de 2-1 aux dépens du Cavalry FC et à profiter d’une priorité d’un but dans cette série demi-finale. Les deux équipes s’affronteront de nouveau le 14 août, cette fois à Calgary, avec à l’enjeu une place en finale contre le Toronto FC ou le Fury d’Ottawa FC.

Le onze partant du Cavalry était composé de Jose Escalante en compagnie de Jordan Brown et du Canadien Sergio Camargo à l’avant. Julian Büscher, Nathan Mavila et les Canadiens Nikolas Ledgerwood et Nico Pasquotti se trouvaient au milieu du terrain. La défensive comprenait le gardien canadien Marco Carducci ainsi que les défenseurs canadiens Jonathan Wheeldon, Dominick Zator et le capitaine Mason Trafford.

L’entraîneur du Cavalry Tommy Wheeldon fils a utilisé le substitut Dominic Malonga à la place de Jordan Brown (61e), le Canadien Mauro Estaquiao pour Jose Escalante ainsi qu’Oliver Minatel à la place d’un Sergio Camago blessé à la 80e.

Le onze partant de l’Impact FC était composé du gardien canadien James Pantemis, qui se trouvait derrière une ligne défensive qui comprenait Bacary Sagna, Zakaria Diallo, Rudy Camacho et Jukka Raitala. Les Canadiens Clément Bahiya et Samuel Piette, ainsi que Ken Krolicki et Lassi Lappalainen ont patrouillé le milieu du terrain. Le capitaine Ignacio Piatti et Maximiliano Urruti ont évolué à l’attaque pour l’équipe locale.

L’entraîneur de l’Impact Rémi Garde a fait appel à Orji Okwonkwo à la place de Clément Bahiya (70e) et Saphir Taïder à la place de Lassi Lappalainen (79e).

 

Lignes directrices pour un retour au soccer

Canada Soccer décrit les lignes directrices pour un retour au soccer. Les lignes directrices pour un retour au soccer fournissent aux organisations membres un processus en cinq étapes, incluant une liste de questions pondérées appelée outil d'évaluation du retour au soccer.