Le vétéran de Guzman sera honoré le 25 mars

Canada Soccer célébrera de Guzman.

Le détenteur du record canadien Julian de Guzman sera honoré avant le prochain match du Canada au Stade BC Place, le vendredi 25 mars. Canada Soccer célébrera de Guzman pour avoir établi une nouvelle marque canadienne de tous les temps, ayant disputé un 85e match international en novembre. Les partisans sont encouragés à prendre place dans les gradins avant le coup d’envoi de 19 h pour applaudir de Guzman.

Le Canada affrontera le Mexique dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ le 25 mars 2016 au Stade BC Place de Vancouver avant de se rendre au Stade Aztèque de Mexico, quelques jours plus tard. Si le Canada désire passer à la ronde finale de qualification et envoyer un message au reste de la CONCACAF, ces deux matchs sont le contexte idéal pour le faire et le joueur le plus expérimenté de l’équipe canadienne et capitaine Julian de Guzman le sait bien.

« Ce match contre le Mexique est le plus important de nos carrières internationales et c’est l’occasion de faire un pas vers l’avant et devenir une équipe gagnante à domicile », affirme de Guzman. « Il est temps d’établir une nouvelle tendance et de créer la nouvelle apparence du jeu canadien. Nous désirons en faire une tendance perpétuelle pour notre sport dans ce pays. »

Vétéran au sein du groupe, de Guzman sait qu’il est là, aux côtés d’autres vétérans comme Atiba Hutchinson, non seulement pour conduire et guider cette jeune équipe canadienne lors des qualifications de la Coupe du Monde de la FIFA™, mais aussi pour enseigner quelque chose qu’il a appris des joueurs qui l’ont précédé.

« Nous devons élever la barre et établir un standard. Des gars comme DeRo [Dwayne De Rosario], Tomasz Radzinski et Paul Stalteri ont tous élevé la barre bien haut », raconte de Guzman. « Atiba et moi devons maintenant donner quelque chose aux jeunes gars qui se joignent au groupe et qui cherchent à progresser. »

Détenteur du record pour le nombre de matchs avec l’équipe canadienne, le joueur de 34 ans devrait jouer contre le Mexique le 25 mars, qui est aussi le jour de son anniversaire de naissance. En plus de la présence du vétéran de Guzman, la jeunesse de l’équipe canadienne sera évidente et le Canada compte sur un groupe intéressant de joueurs de talents qui grimpent dans ses rangs.

« La qualité des gars qui s’amènent avec l’équipe nationale et qui démarrent leur carrière professionnelle est encore meilleure (que par le passé) », indique de Guzman. « Nous avons traversé une sécheresse depuis quelques années, mais ces gars représentent de bons morceaux du casse-tête pour bâtir une équipe qui pourra lutter en ronde finale de qualification et possiblement en Russie. »

Le Canada affrontera une des meilleures équipes de la CONCACAF au cours des deux prochaines rencontres de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ et son parcours sera grandement influencé par ce match au Stade BC Place, puis celui qui suivra au Mexique. Julian de Guzman sait bien que les partisans canadiens auront un gros effet sur l’équipe et sur le premier de ces deux matchs.

« Nous avons vécu quelque chose de spécial lors du dernier match contre le Honduras. Nous nous sentions revigorés et grâce à ce niveau de soutien, nous avons une idée de quelque chose de très spécial qui pourrait se produire pour nous propulser pour le reste du parcours. »

20151113_CANMNT_byFrid105

Avec plus de 40 000 spectateurs attendus pour le match du 25 mars à Vancouver, le capitaine canadien est enthousiaste à propos de la croissance de la base de partisans au pays.

« Le match à Vancouver était déjà un record d’affluence et maintenant on attend le double de spectateurs contre le Mexique. J’en suis à un quatrième cycle de qualification pour la Coupe du Monde et c’est la meilleure atmosphère que j’ai vue et expérimentée à domicile. Ce buzz peut seulement ouvrir la porte à quelque chose de meilleur pour l’avenir de notre sport. »

Les matchs en déplacement ont toujours été difficiles pour le Canada et de Guzman dit que les stades de la CONCACAF figurent parmi les endroits les plus difficiles où il a joué au cours de sa carrière.

« Jouer dans la CONCACAF a toujours été spécial et représentait un défi différent. Dans ma carrière, ce fut toujours là les endroits les plus compliqués où compétitionner », raconte de Guzman. « Tu dois traiter non seulement avec des joueurs de qualités et avec de solides équipes nationales, mais aussi avec des atmosphères dont plusieurs n’entendent même pas parler ou qu’ils n’ont jamais vécues. Nous jouons contre des équipes qui sont prêtes à mourir pour leur sport. Nous sommes Canadiens, nous avons une belle vie déjà et je crois que c’est là un problème que nous avons rencontré depuis trop longtemps. Nous devons faire de ce genre de situation un enjeu pour lequel nous sommes aussi prêts à tout investir. Je crois que cela aidera notre mentalité alors que nous approchons ce genre de matchs. »

Avec deux rencontres consécutives face au Mexique, de Guzman voit une occasion de proclamer le retour du Canada sur la scène continentale.

« Nous voulons envoyer un message à la CONCACAF que nous sommes là et que nous sommes sérieux. C’est une belle occasion de renverser des tendances, particulièrement contre une équipe comme le Mexique. »

Balado Canada Soccer Nation

Le balado Canada Soccer Nation (en anglais) est animé par Jason deVos et présente des invités du soccer canadien qui discutent d'une vaste gamme de sujets, comme le soccer de base, la formation des entraîneurs et le développement des clubs. Voyez les épisodes disponibles maintenant!