Le parcours de Stephen Eustáquio jusqu’à la Coupe du Monde de la FIFA est un rêve devenu réalité

#CANMNT

De grandes choses attendent Stephen Eustáquio et tout indique que ce n’est qu’un début.

Il suffit de le demander au milieu de terrain de 25 ans qui s’illustre en ce moment avec les champions de saison en titre de la ligue portugaise, le FC Porto, et il vous dira qu’il a appris à prendre des risques dans le but de jouer un rôle plus important au sein de l’attaque de son équipe. C’est une approche qui lui a valu davantage de minutes de jeu en ce début de saison 2022-2023, notamment quand il a obtenu son premier départ à vie en Ligue des Champions de l’UEFA.

Après avoir mené le FC Paços de Ferreira à la cinquième place en 2020-2021 ainsi qu’à une qualification en vue de la Ligue Europa Conférence de l’UEFA en 2021-2022, il a rejoint les rangs du FC Porto en 2021-2022, alors que l’équipe a remporté le titre dans le Championnat du Portugal ainsi que la Coupe du Portugal 2022. Il a surtout participé aux matchs en tant que substitut, y allant notamment de deux sorties en Ligue Europa de l’UEFA 2021-2022, mais un mois après le début de la nouvelle saison, on lui a confié un poste de titulaire après que l’équipe eut subi la défaite aux mains du Rio Ave FC, un club de milieu de classement. 

Eustáquio a profité de l’occasion et il a été nommé Joueur du match. C’est une performance au cours de laquelle il a réussi deux passes décisives dans une victoire à l’étranger de 2:0 contre Gil Vicente qui a consolidé son statut au sein de la formation partante du FC Porto en vue de la Ligue des Champions de l’UEFA, quatre jours plus tard. En l’espace de quelques semaines seulement, Eustáquio s’est établi si solidement au sein de l’équipe qu’il a amorcé chacun des matchs du FC Porto en septembre, toutes compétitions confondues, autant en championnat (trois départs) qu’en Ligue des Champions de l’UEFA (deux départs), avant de rejoindre les rangs du Canada pendant la pause internationale à l’approche de la Coupe du Monde de la FIFA Qatar 2022™.

« Stephen et plusieurs d’entre nous qui avons travaillé avec lui ont toujours cru qu’il pouvait performer à ce niveau en Ligue des Champions de l’UEFA, a déclaré John Herdman, entraîneur-chef de l’équipe nationale masculine de Canada Soccer. Il avait tout simplement besoin qu’on lui en donne l’occasion. Il s’est attelé à la tâche et il ne fait aucun doute qu’il a travaillé fort pour s’assurer qu’au moment où cette occasion viendrait, il puisse la saisir pleinement. C’est ce que nous avons vu de lui tout au long de sa carrière. » 

Dans les rangs jeunesse, Eustáquio a commencé à jouer au soccer en Ontario au sein du programme de la ligue maison de Leamington, comme l’a fait son frère aîné Mauro. Après que sa famille se soit installée au Portugal, Eustáquio a joué dans les rangs jeunesse avec le GD Os Nazarenos, l’UD de Leira et le SCU Torreense. Il a monté les échelons, a fait ses débuts en Championnat du Portugal à l’âge de 21 ans avec le GD de Chaves, est allé jouer au Mexique et a raté près d’une année de compétition en raison d’une blessure au genou, puis il est revenu au Portugal et s’est illustré avec le FC Paços de Ferreira avant d’aboutir avec le FC Porto.

 « C’est un excellent représentant du parcours typique du joueur de football canadien, qui a dû quitter la maison, prendre des risques, faire ses classes dans les ligues inférieures en Europe, travailler pour passer au travers une grave blessure du LCA et un séjour difficile au Mexique, et il a quand même trouvé l’énergie pour batailler et revenir en force, a noté Herdman. C’est une des plus belles histoires du football canadien des dernières années. »

Étonnamment, cela fera seulement trois années qu’Eustáquio aura fait ses débuts avec le Canada quand la Coupe du Monde de la FIFA se mettra en branle en novembre 2022. Avant la fenêtre de septembre, il avait déjà disputé 24 matchs internationaux ‘A’ avec trois buts marqués et trois passes décisives. Il a été le deuxième joueur canadien le plus occupé en 2021 avec 1344 minutes de jeu en 17 matchs, notamment 15 départs.

Eustáquio a su mettre en évidence ses qualités maintes et maintes fois avec le Canada, lui qui a notamment donné des performances qui lui ont valu le titre de Joueur du match dans une rencontre disputée à l’étranger l’an dernier en phase éliminatoire contre Haïti, puis encore à l’occasion d’un affrontement crucial des quarts de finale du tournoi de la Gold Cup de la Concacaf contre le Costa Rica. Après avoir aidé le Canada à atteindre les demi-finales de la Gold Cup de la Concacaf, il a aidé le Canada à terminer au premier rang du classement en ronde finale des qualifications de la Concacaf pour la Coupe du Monde de la FIFA, si bien que l’équipe nationale masculine de Canada Soccer a pu se qualifier pour la Coupe du Monde de la FIFA pour la première fois depuis 1986.

 Il a réussi une passe décisive importante sur le but vainqueur de Cyle Larin à l’occasion du match du « Iceteca » disputé au Stade du Commonwealth contre le Mexique, au mois de novembre dernier, et il a ensuite préparé la table pour Larin à l’occasion d’un autre filet vainqueur, contre la Jamaïque cette fois, quand le Canada a officiellement obtenu son billet pour Qatar 2022.

« La Coupe du Monde de la FIFA est un rêve devenu réalité, a déclaré Eustáquio à l’occasion du premier épisode de la série de profils « Rêves de Doha » de Canada Soccer. Ce que nous réaliserons à cette Coupe du Monde de la FIFA va changer ce que les gens penseront de nous en vue de la Coupe du Monde de la FIFA suivante (qui sera co-organisée par le Canada). Nous essayons de bâtir un héritage marquant pour les jeunes gens du Canada. Nous jouons pour eux et pour la prochaine génération de joueurs qui va suivre. 

« Je ne vais pas à la Coupe du Monde de la FIFA pour voir les autres jouer, j’y vais pour gagner. »

Lignes directrices pour un retour au soccer

Canada Soccer décrit les lignes directrices pour un retour au soccer. Les lignes directrices pour un retour au soccer fournissent aux organisations membres un processus en cinq étapes, incluant une liste de questions pondérées appelée outil d'évaluation du retour au soccer.