Le Canada jouera pour la médaille d’or grâce à une victoire historique de 1-0 contre les États-Unis aux Jeux olympiques de Tokyo 2020

Pour la toute première fois, l’équipe nationale féminine de soccer participera au match de la médaille d’or olympique à la suite de leur victoire de 1-0 […]

Pour la toute première fois, l’équipe nationale féminine de soccer participera au match de la médaille d’or olympique à la suite de leur victoire de 1-0 contre les États-Unis en demi-finale des Jeux olympiques de Tokyo 2020. Jessie Fleming a converti un penalty à la 75e minute, assurant cette victoire mémorable aux siennes et leur place sur le podium pour une troisième olympiade d’affilée. En accédant à la finale, le Canada deviendra l’un de seulement trois pays à remporter des médailles à trois tournois olympiques de football féminin consécutifs, rejoignant les États-Unis (1996 à 2012) et l’Allemagne (2000 à 2008). 

« Tout le crédit revient aux joueuses, elles ont tout laissé sur le terrain. Cette finale a énormément de signification pour elles. Tout le monde a pu voir le travail qu’elles ont fait sur le terrain aujourd’hui », a crédité l’entraîneure chef Bev Priestman. « L’équipe compte des vétérans pour qui Londres 2012 pèse encore lourdement. Je suis absolument ravie pour ce groupe de joueuses, et qu’une joueuse comme Christine pourra maintenant disputer une finale olympique, elles ont toutes beaucoup donné à ce programme. Nous avons été claires, nous voulions changer la couleur de notre médaille. Les gagnants gagnent et nous nous présentons à cette finale pour remporter la médaille d’or. »

Le Canada demeure invaincu à Tokyo 2020 avec une fiche de 3-0-2 et est la seule nation à accéder au podium du football féminin aux Jeux de Londres 2012, Rio 2016 et maintenant Tokyo 2020. À l’avance du tournoi, le Canada était le seul pays à récidiver sur le podium aux deux dernières éditions des Jeux olympiques d’été et consolideront ce record en garantissant une médaille d’une couleur différente lorsqu’il disputera le match de la médaille d’or. Cette victoire de 1-0 marque également la première victoire de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer sur leurs rivales américaines en plus de 20 ans.

« Notre but ici était de changer la couleur de notre médaille après deux médailles de bronze consécutives. Quelle performance, quelle bataille. Je suis tellement fière de notre équipe, maintenant, plus qu’un match à gagner », a déclaré la capitaine Christine Sinclair. « Pour celles d’entre nous qui faisaient partie de l’équipe en 2012, c’était une petite revanche en demi-finale olympique. Nous formons un groupe très unique et spécial, je suis très fière d’en faire partie, nous travaillons tellement fort pour tous nos résultats. Notre premier objectif de changer la couleur de notre médaille est atteint. Mais maintenant que nous sommes en finale, nous allons tout donner. Ce tournoi est épuisant, c’est pourquoi je suis fière qu’on peut compter sur une solide formation de 22 joueuses qui peuvent se présenter sur le terrain et faire une différence, comme elles l’ont fait tout au long du tournoi. »

Le Canada s’était qualifié au carré d’as grâce à une victoire en séance de tirs au but contre le Brésil en quarts de finale. La profondeur de l’équipe nationale féminine de Soccer Canada est la clé de leur progression vers le match de la médaille d’or. Huit joueuses ont fait leurs débuts olympiques (Kailen Sheridan, Adriana Leon, Evelyne Viens, Julia Grosso, Jayde Riviere, Vanessa Gilles, Jordyn Huitema et Gabrielle Carle). Les 22 joueuses de la formation canadienne ont toutes endossé l’unifolié au cours du tournoi.

Fait à noter, l’entraîneure chef Bev Priestman était la seule entraîneure féminine en tête des formations qualifiées pour les quarts de finale, ayant précédemment servi comme entraîneure-adjointe du Canada lorsque l’équipe avait remporté la médaille de bronze à Rio 2016.

« C’est ma toute première victoire contre les États-Unis et quel moment parfait pour gagner contre eux », a noté Kadeisha Buchanan. « Nous avons obtenu la victoire et atteint notre but mais le travail n’est pas encore terminé. »

Le Canada se mesurera à la Suède pour la médaille d’or. Le match aura lieu à Tokyo, le vendredi 6 août à 11 h heure locale (jeudi, le 5 août à 22 h HE / 19 h HP) et sera diffusé en direct sur CBC.ca.

Le Canada est sorti fin prêt pour l’attaque américaine. Vanessa Gilles a effectué une longue passe directe du fond du terrain à l’intention de Jessie Fleming à la première minute de jeu pour alléger la pression. À la 2e minute, Ashley Lawrence et Fleming ont combiné leurs efforts et produit le même effet, mais passant à côté du but.

La cohésion défensive du Canada a été une force tout au long de la compétition et à la 5e minute, Christine Sinclair a démontré son engagement continu en effectuant un coup de tête sur un coup franc pour dégager le ballon. Nichelle Prince a elle aussi démontré l’engagement défensif de sa formation lorsqu’elle a rebroussé chemin à la 10e minute. À la 18e minute, Fleming a pénétré la défensive en poussant le ballon à l’intention de Prince, mais a raté sa cible de peu.

Quelques minutes plus tard, la gardienne américaine Allysa Naeher a chuté maladroitement dans sa surface. Après un long arrêt de jeu et une tentative de demeurer dans le match, les États-Unis ont dû effectuer un remplacement en confiant le filet à Adrianna Franch. À la 31e minute, Janine Beckie a contribué à la transition défensive des Canadiennes en appliquant de la pression, causant du fil à retordre aux Américaines. 

Lors des six minutes supplémentaires ajoutées en première demie, les États-Unis ont  menacé. Le tir de la tête d’Alex Morgan à mi-chemin du temps ajouté a représenté la meilleure chance des Américaines, mais a raté le filet.

Le Canada a calmement poursuivi son jeu de l’arrière pour entamer la seconde demie. Kadeisha Buchanan et Lawrence ont chacune effectué un dribble critique pour contrer la pression exercée par les États-Unis à la 47e minute. À mi-chemin de la seconde demie, les États-Unis ont commencé à attaquer par vagues à la suite d’une triple substitution. Lors d’un intervalle de cinq minutes débutant à la 65e minute, la gardienne canadienne Stephanie Labbé a répondu à l’appel, effectuant deux arrêts du bout des doigts pour dévier le ballon au-dessus de la barre transversale, un dégagement du poing d’un coup franc et stoppant un tir à bout portant de Lindsay Horan.  

Le tir de Christen Press à la 71e minute a été stoppé par Labbé; un point tournant du match. À peine deux minutes plus tard, Deanne Rose a franchi la surface américaine avec le ballon et a été culbutée par Tierna Davidson. Aucun avertissement de l’arbitra n’en a résulté mais une minute plus tard, l’arbitre Kateryna Monzul a été convoquée à l’assistance vidéo à l’arbitrage et le coup de pied de réparation a été accordé. Jessie Fleming s’est présentée à la ligne et a déjoué la gardienne réserviste Franch pour donner l’avance au Canada à la 75e minute.

Avec 15 minutes à faire, le Canada a axé ses efforts en défensive. Lawrence en a mis plein les bras à Megan Rapinoe sur le côté droit et Rose est également rentrée pour soutenir ses coéquipières en défensive à la 82e minute. Les Américaines ont raté de peu à la 86e minute lorsqu’un coup de tête de Carly Lloyd, entrée dans le match à la deuxième demie, a frappé la barre transversale. Mais le Canada a pu effectuer deux remplacements et conserver leur avance.

L’alignement partant du Canada mettait en vedette la gardienne Stephanie Labbé, Ashley Lawrence comme défenseure latérale droite, Vanessa Gilles et Kadeisha Buchanan à l’arrière centre, Allysa Chapman comme défenseure latérale gauche et Quinn, Desiree Scott, Jessie Fleming, Janine Beckie, Christine Sinclair et Nichelle Prince du milieu du terrain à l’attaque. En seconde demie, l’entraîneure chef Bev Priestman a remplacé Quinn par Julia Grosso et Prince par Deanne Rose (60’), Sinclair par Jordyn Huitema (88’) et Rose par Adriana Leon (90’).

MÉDAILLÉES OLYMPIQUES ET CHAMPIONNES DE LA CONCACAF

Le Canada a remporté deux fois la médaille de bronze olympique (2012 et 2016) et est deux fois champion de la Concacaf (1998 et 2010). En tout, le Canada a participé à sept éditions consécutives de la Coupe Féminine du Monde de la FIFA™ (de 1995 à 2019) et à trois éditions consécutives du Tournoi olympique de football féminin (de 2008 à 2016). À Rio 2016, l’équipe nationale féminine de Canada Soccer a été la toute première équipe canadienne de sport collectif à remporter des médailles consécutives à des Jeux olympiques d’été en plus d’un siècle.

Les équipes féminines juvéniles de Canada Soccer ont remporté quatre titres de la Concacaf : le Championnat féminin U-20 de la Concacaf en 2004 et 2008, le Championnat féminin U-17 de la Concacaf en 2010 et le Championnat féminin U-15 de la Concacaf en 2014. Le Canada s’est qualifié à sept éditions de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA (et a remporté une médaille d’argent à Canada 2002) et à six éditions de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA (et a terminé en quatrième position à Uruguay 2018).

CanadaSoccerStore.com est le nouvel endroit où trouver les vêtements et articles officiels de Canada Soccer, incluant les maillots personnalisés de l'équipe nationale