La jeune star Cyle Larin rêve de Russie 2018

« Si nous nous rendons au Hex, tout peut arriver. »

Écrit par Tyler Green | Photos de Bob Frid

Originaire de Brampton en Ontario, Cyle Larin a eu un ballon à ses pieds toute sa vie, mais ce n’est que lorsqu’un ami l’a amené à une pratique de soccer qu’il a eu la piqure.

« J’ai toujours eu un ballon avec moi, mais lorsque j’avais huit ou neuf ans, une de mes amis m’a amené à un essai et c’est là que j’ai été accroché. »

Il s’est éventuellement joint à Sigma FC dans la ligue d’Ontario Soccer et, après sa graduation, alors que certains joueurs cherchaient à gagner leur vie dans des ligues professionnelles autour du monde, Larin a décidé que le collège était la voie qu’il prendrait, s’engageant auprès de l’University of Connecticut.

« J’ai décidé de faire ce qui me semblait la bonne chose et l’entraîneur de l’UConn avait une bonne fiche de développement. L’université a été une belle expérience et c’était la bonne décision pour moi. »

À sa première année avec l’UConn, Larin a fait partie de l’alignement partant lors de 22 des 23 matchs, enregistrant 1 721 minutes de jeu. Il a été nommé recrue de l’année de l’American Athletic Conference après avoir compté 14 buts pour les Huskies. Dans sa dernière année, il a participé à 16 matchs, finissant avec 21 points et neuf buts, ce qui lui a valu le titre de Joueur offensif de l’année de l’American Athletic Conference. À l’âge de 21 ans, il s’est donc retrouvé sous les projecteurs et a été le premier repêché par la Major League Soccer et s’est joint au Orlando City SC.

« J’étais en Jamaïque à ce moment-là avec les U-20 du Canada et je savais que j’irais à l’une des nouvelles équipes et j’espérais que ça fonctionne bien pour moi. Orlando m’a choisi et je crois que c’était un bon choix. J’ai bien fait, mais j’ai encore beaucoup de travail à faire. »

Après avoir marqué 17 buts lors de sa première saison professionnelle, Larin s’est joint à un autre membre de l’équipe nationale masculine du Canada, Tesho Akindele, comme recrue de l’année de la MLS.

« Ça a pris beaucoup de temps et de travail pour que j’arrive à ce point-là et je dois remercier mon équipe, mon ancien entraîneur Adrian Heath et les entraîneurs-adjoints. La dernière année a été excellente pour moi et j’espère que je peux en faire encore plus cette année. »

Ce fut de grosses années pour Larin au cours desquelles une impressionnante carrière collégiale et un jeu dynamique avec son club lui ont valu un premier appel par l’équipe nationale masculine de Canada Soccer. Il a fait ses débuts le 23 mai 2014 et a marqué son premier but pour l’équipe nationale le 30 mars 2015 face à Porto Rico.

« Depuis mon arrivée dans l’équipe, j’ai grandi. Benito Floro nous a donné des tactiques et je crois que nous avons un groupe talentueux et que tout ça en fait une équipe spéciale et je crois que nous pouvons faire de grandes choses. Je suis heureux de faire partie de l’équipe. »

L’attaquant canadien est devenu un collaborateur régulier de l’équipe canadienne, marquant trois buts dans le cadre des matchs de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018. Le Canada aura besoin des buts de Larin afin d’avancer au Hex, donc il sait ce qu’on attend de lui à San Pedro Sula le 2 septembre.

« Ce sera un gros match important là-bas, mais je crois que nous pouvons définitivement obtenir un ou trois points. Nous avons confiance, nous allons nous y rendre, bien performer et gagner. »

20160325_CANMNT_byFrid029

Le match de groupe final du Canada sera contre le Salvador à BC Place à Vancouver le 6 septembre et Larin est excité de jouer devant une grosse foule.

« Avec la foule qui a brisé des records à BC Place, ça rend tout ça encore plus spécial. Ça en fait un match excitant dans lequel jouer et je crois que c’est une grosse dose d’énergie pour nous lorsque nous jouons à domicile. »

Alors qu’il ne reste que deux matchs dans cette phase de qualification, le joueur de 21 ans croit que de grandes choses attendent l’équipe canadienne dans les années à venir.

« Si nous faisons bien au Honduras, nous allons être corrects. Tout est possible avec ce groupe. C’est l’un des meilleurs groupes que nous avons eus et tout le monde y croit. Nous pouvons nous rendre loin. Si nous nous rendons au Hex, tout peut arriver. »

Calendrier et résultats

Consultez la page Calendrier et résultats de Canada Soccer où vous pouvez trouver les horaires des matchs à venir et les résultats antérieurs menant aux faits saillants, aux photos, aux données des matchs et plus encore.