Classe de 2009: Neil Ellett

Neil Ellett était un joueur important pour son pays. Il était un défenseur fiable dans les années soixante et au début des années soixante-dix où il a porté l’uniforme canadien sept fois au niveau “A” et il a également joué comme amateur (niveau olympique) une douzaine de fois.



” Je suppose que j’étais le genre de joueur qu’on ne remarquait pas trop, ” a confirmé Neil Ellett. ” J’étais défenseur arrière la plupart du temps ou bien Frank (l’entraîneur Pike) me faisait jouer comme balayeur, alors je crois que je faisais plutôt détruire que créer.”

Neil Ellett était un joueur important pour son pays. Il était un défenseur fiable dans les années soixante et au début des années soixante-dix où il a porté l’uniforme canadien sept fois au niveau “A” et il a également joué comme amateur (niveau olympique) une douzaine de fois.



” Je suppose que j’étais le genre de joueur qu’on ne remarquait pas trop, ” a confirmé Neil Ellett. ” J’étais défenseur arrière la plupart du temps ou bien Frank (l’entraîneur Pike) me faisait jouer comme balayeur, alors je crois que je faisais plutôt détruire que créer.”



Ellett a grandi dans l’Ouest canadien et il a joué pour le club de soccer North Shore United. En 1966, il a contribué à la victoire de la Colombie britannique quand ils ont remporté le Trophée Challenge (c’était d’ailleurs la seule année où les provinces et non les clubs ont joué lors du championnat masculin annuel). Il a par la suite joué pour Vancouver Eintracht et Vancouver Croatia avant de devenir l’un des membres originels des Whitecaps de Vancouver de la Ligue de soccer Nord-Americain.



“La grande rivalité de l’époque était entre Croatia et Colombus,” a-t-il expliqué. ” Les matchs avaient lieu à l’ancien parc Callister – les vieux sauront l’endroit dont je parle. Il avait une belle atmosphère et il avait environ quatre ou cinq mille personnes à l’intérieur d’un petit stade compact. “



Ellet a pris part dans deux Jeux panaméricains, dont la première à Winnipeg, Canada en 1967 (le Canada a terminé quatrième) et ensuite quatre ans plus tard à Cali, Colombie en 1971. Lors des jeux de la Colombie, le Canada a réussi une victoire mémorable de 3-2 contre les hôtes.



” Le fait de jouer devant 50 000 de leurs amateurs était exhilarant, ” a-t-il avoué.



De plus, il a joué lors d’un match de qualification olympique qui a terminé par une victoire de 1-0 contre le Mexique au Stade Empire situé à Vancouver. Ellet a marqué le but décisif lors de la toute première victoire canadienne contre le Mexique.



Un an plus tard, il jouait pour l’équipe “A” canadienne lors des qualifications pour la Coupe de monde de la FIFA. Le Canada a terminé deuxième parmi leur groupe

(tout juste derrière le Mexique) et ils n’ont pas pu avancer à la ronde finale.Par contre, le Canada a eu un moment de brillance quand ils ont remporté leur match contre les États-Unis avec un résultat final de 3-2 devant une foule à domicile à St.John’s, Terre-Neuve.



“C’était merveilleux, ” confirmait Ellett. ” Je crois qu’il avait environ 7 500 ou 8000 mordus de soccer. C’était une belle atmosphère qui nous a certes grandement aidés. “



Trente-sept ans plus tard, on réaffirme l’importance de M. Ellett, car il prend maintenant sa place parmi les autres légendes canadiennes dans le Temple de la renommée du soccer.

Calendrier et résultats

Consultez la page Calendrier et résultats de Canada Soccer où vous pouvez trouver les horaires des matchs à venir et les résultats antérieurs menant aux faits saillants, aux photos, aux données des matchs et plus encore.