Canada Soccer dévoile la composition d’un personnel chevronné pour diriger les équipes nationales juvéniles féminines

#CANWNT

Le programme des équipes nationales féminines de Canada Soccer a affecté un personnel dynamique et chevronné aux équipes nationales juvéniles dans le cadre de sa planification quadriennale pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Australie et Nouvelle-Zélande 2023 ainsi que pour les Jeux olympiques de Paris 2024. Le personnel fait partie d’une structure entièrement harmonisée, menée par l’entraîneure-chef et directrice du programme de l’équipe nationale féminine Bev Priestman, et comprend un groupe d’entraîneures-chefs composé uniquement de femmes au sein du programme juvénile aux niveaux U-20, U-17 et U-15.

Au total, quatre personnes ont été affectées aux équipes nationales juvéniles et travailleront étroitement avec Priestman en harmonie avec l’équipe nationale féminine : Cindy Tye en tant qu’entraîneure-chef de l’équipe nationale féminine U-20, Emma Humphries à titre d’entraîneure-chef de l’équipe nationale féminine U-17 et directrice du Super centre REX et Jasmine Mander aux postes d’entraîneure-chef de l’équipe nationale féminine U-15 et d’entraîneure adjointe avec l’équipe nationale féminine U-17. Joey Lombardi est quant à lui affecté aux postes de directeur des programmes REX Ontario et U-20 féminin. 

Cette annonce coïncide avec la Semaine nationale des entraîneurs, dont l’Association canadienne des entraîneurs fait la promotion afin de reconnaître l’incidence positive qu’ont les entraîneurs sur les athlètes et leurs communautés au Canada. Cette campagne annuelle est l’occasion de rendre hommage au rôle essentiel que jouent les entraîneurs en prenant le temps de leur dire #MerciCoach.

« Je suis ravie d’avoir pu assurer les services d’un groupe aussi compétent au sein du personnel du programme des équipes nationales juvéniles de Canada Soccer, ce qui nous permettra de continuer à faire avancer le programme et à développer nos joueuses d’avenir comme celles que nous avons vues aux Jeux de Tokyo 2020, qui sont passées par le système juvénile harmonisé de Canada Soccer, a déclaré Bev Priestman, entraîneure-chef et directrice du programme de l’équipe nationale féminine. Toutes les affectations nous permettent de compter sur des personnes qui possèdent un bon bagage d’expérience au chapitre du développement du talent au Canada, et le fait d’avoir des femmes à tous les postes d’entraîneure-chef au sein du programme des équipes nationales féminines témoigne du niveau d’engagement dont fait preuve Canada Soccer pour s’assurer que le soccer féminin aille dans la bonne direction au pays. » 

Tye est une ancienne joueuse de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer et elle a représenté le Canada au sein du personnel d’entraîneurs à titre d’entraîneure adjointe à la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Papouasie Nouvelle-Guinée 2016 ainsi qu’avec l’équipe nationale féminine U-17. Elle a auparavant agi comme directrice du programme REX en Nouvelle-Écosse et comme entraîneure-chef aux Jeux du Canada. Tye est l’entraîneure-chef de l’équipe de soccer féminin de l’Université de Dalhousie et elle a occupé le poste d’entraîneure adjointe aux Universiades en 2018. Elle est une membre honorée du Temple de la renommée des sports de la Nouvelle-Écosse.

Humphries a rejoint les rangs du programme en tant qu’entraîneure-chef de l’équipe féminine U-17 de Canada Soccer et directrice du Super centre REX tout en conservant son poste de directrice du développement du football féminin chez les Whitecaps de Vancouver FC. Ancienne joueuse qui a participé à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA avec la Nouvelle-Zélande, Humphries détient un diplôme A de l’UEFA en tant qu’entraîneure. Elle a récemment travaillé comme adjointe au sein de la première équipe du Liverpool FC dans la Super League féminine de la FA. Elle a auparavant été directrice du Super Centre REX de Canada Soccer chez les Whitecaps de Vancouver FC ainsi que membre du personnel technique de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer à l’occasion de deux tournois de la Coupe d’Algarve.

Mander ajoute à ses tâches d’analyste de la performance avec l’équipe nationale féminine et membre du personnel d’entraîneures de Canada Soccer en acceptant les postes d’entraîneure-chef de l’équipe nationale féminine U-15 et d’entraîneure adjointe avec l’équipe nationale féminine U-17. Ancienne joueuse avec les équipes nationales juvéniles, Mander est présentement en voie de terminer sa licence A du programme d’entraîneurs de Canada Soccer. Auparavant entraîneure au sein du programme de haute performance en soccer de la Colombie-Britannique depuis 2011 et avec le Super centre REX des Whitecaps de Vancouver, elle a fait partie du personnel technique de l’équipe médaillée d’or de Canada Soccer aux Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Lombardi est de retour au sein du programme dans le rôle directeur des programmes REX Ontario et U-20 féminin de Canada Soccer. Détenteur d’une licence A d’entraîneur de Canada Soccer depuis 2009, Lombardi a récemment agi comme directeur du développement au Brampton SC. Il a auparavant été entraîneur avec les équipes nationales de Canada Soccer de 2012 à 2018, notamment à l’occasion de tournois juvéniles masculins et féminins de la Concacaf ainsi qu’à la Gold Cup de la Concacaf et la Ligue des Nations de la Concacaf avec l’équipe nationale masculine. Il a fait partie du personnel technique à deux éditions de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA ainsi qu’à deux éditions de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA.

L’INITIATIVE POUR LES FEMMES

L’investissement continu du Canada et la croissance du sport féminin sont aussi un héritage important de l’accueil réussi de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™. Dans le cadre de l’initiative Femmes leaders de Canada Soccer, autre héritage de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA’ Canada 2015™, d’anciennes joueuses de l’équipe nationale féminine ont profité d’occasions de contribuer au sport sur le terrain comme à l’extérieur.

Dans le cadre de l’Héritage de la Coupe du Monde de la FIFA, Canada 2015, Canada Soccer a appuyé directement le développement de possibilités de jeu dans les rangs professionnels pour le soccer féminin en participant à la fondation de la Ligue nationale de soccer féminin (NWSL) avec le Mexique et les États-Unis, avec déjà 40 joueuses canadiennes qui ont évolué dans le circuit au cours de ses huit premières saisons d’existence, de 2013 à 2020. Aussi, dans le cadre de l’Héritage de Canada 2015 visant à appuyer meilleures jeunes joueuses, Canada Soccer a établi les Centres régionaux EXCEL et les Centres Super EXCEL d’un bout à l’autre du Canada, comptant déjà plus de 500 joueuses juvéniles qui sont passées par le programme depuis 2013.

Le système coordonné et centralisé de Canada Soccer a assuré le développement de joueuses de talent qui ont remporté des médailles à trois Jeux olympiques consécutifs, avec maintenant 41 joueuses différentes qui ont remporté des médailles olympiques au cours des 10 dernières années. De l’équipe de cette année, les 22 joueuses ont profité d’occasions professionnelles dans la NWSL ou de possibilités de perfectionnement au sein des équipes nationales juvéniles féminines de Canada Soccer et des Centres Super EXCEL/régionaux EXCEL, aux Jeux du Canada ou dans les anciens Centres nationaux d’entraînement basés à travers le pays. Le programme des équipes nationale de Canada Soccer a aussi bénéficié du leadership et de la direction technique de l’organisme À nous le podium dans la poursuite de médailles olympiques pour le Canada.

Bev Priestman, la seule femme entraîneur-chef à remporter une médaille olympique au Tournoi Olympique de Football Féminin de cette année était une des architectes à la fondation du Programme EXCEL de Canada Soccer. Sous sa direction, les joueuses U14 à U20 de Canada Soccer ont été outillées et orientées pour les prochaines étapes de leur parcours au sein de l’équipe nationale féminine.

MÉDAILLÉES OLYMPIQUES ET CHAMPIONNES DE LA CONCACAF
Le Canada a remporté deux fois la médaille de bronze olympique (2012 et 2016) et est deux fois champion de la Concacaf (1998 et 2010). En tout, le Canada a participé à sept éditions consécutives de la Coupe Féminine du Monde de la FIFA™ (de 1995 à 2019) et à quatre éditions consécutives du Tournoi olympique de football féminin (de 2008 à 2021). À Rio 2016, l’équipe nationale féminine de Canada Soccer a été la toute première équipe canadienne de sport collectif à remporter des médailles consécutives à des Jeux olympiques d’été en plus d’un siècle.

Les équipes féminines juvéniles de Canada Soccer ont remporté quatre titres de la Concacaf : le Championnat féminin U-20 de la Concacaf en 2004 et 2008, le Championnat féminin U-17 de la Concacaf en 2010 et le Championnat féminin U-15 de la Concacaf en 2014. Le Canada s’est qualifié à sept éditions de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA (et a remporté une médaille d’argent à Canada 2002) et à six éditions de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA (et a terminé en quatrième position à Uruguay 2018).

Lignes directrices pour un retour au soccer

Canada Soccer décrit les lignes directrices pour un retour au soccer. Les lignes directrices pour un retour au soccer fournissent aux organisations membres un processus en cinq étapes, incluant une liste de questions pondérées appelée outil d'évaluation du retour au soccer.