Bilan de l’année : Équipe nationale masculine

L’équipe nationale masculine de Canada Soccer a disputé 14 matchs internationaux en 2015, soit le plus grand nombre de matchs en une année depuis 2000

Le moment : D’abord un centre de Junior Hoilett du côté gauche avec deux attaquants canadiens dans la surface, puis un coup de tête de Will Johnson qui fait rouler le ballon sur le dos de Cyle Larin pour franchir la ligne de but, donnant les devants 1-0 aux Canadiens sur leurs grands rivaux du Honduras dans un match de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ au stade BC Place. La foule et le Canada entier a explosé en célébrations alors que le capitaine Julian de Guzman a été le premier à sauter dans les bras de Johnson.

Le but à la 38e minute a suffi pour mener le Canada à la victoire, trois points importants pour démarrer la ronde demi-finale de qualification de la CONCACAF en route vers Russie 2018. Au cœur de cette victoire, un 12e homme toujours en voix, soit les 20 108 spectateurs qui ont rempli le stade BC Place en appui des Canadiens.

« La foule a été fantastique », a déclaré Johnson après le match. « C’est possiblement la meilleure foule canadienne devant laquelle j’ai joué durant ma carrière. Les partisans étaient incroyables ce soir. C’était tout un spectacle d’arriver sur le terrain et de voir tout ce rouge dans les estrades. »

L’équipe nationale masculine de Canada Soccer a disputé 14 matchs internationaux en 2015, soit le plus grand nombre de matchs en une année depuis 2000. Le Canada a amassé un dossier de six victoires, deux défaites et six matchs nuls avec 18 buts marqués contre seulement six buts encaissés.

Dans les qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA™, le Canada a remporté sa série de deux matchs aller-retour contre la Dominique (en juin) et le Belize (en septembre) avant d’amasser quatre points (avec une victoire et un match nul) dans les deux premiers matchs de la ronde demi-finale de qualification de la CONCACAF. Le Canada a vaincu le Honduras 1-0 le 13 novembre, puis a fait match nul 0-0 au Salvador, le 17 novembre.

La ronde de six rencontres se poursuivra en 2016 avec une série aller-retour contre le Mexique en mars (notamment avec un match au stade BC Place, le 25 mars) suivie d’un match au Honduras et d’une rencontre contre le Salvador au Canada, au mois de septembre.

Atiba Hutchinson a été l’homme du match dans la victoire sur le Honduras. En 2015, il a joué quatre matchs internationaux et a marqué un but (à domicile contre le Belize), tandis qu’il a aussi aidé son club turc Beşiktaş JK à maintenir le premier rang du championnat national en 2015-2016. À la fin de l’année, Hutchinson a été élu Joueur canadien BMO par excellence pour la quatrième fois, rejoignant ainsi l’ancienne étoile Dwayne De Rosario à ce chapitre.

L’entraîneur-chef Benito Floro a invité 55 joueurs au cours de l’année, notamment De Rosario qui a disputé ses deux derniers matchs en carrière avant de se retirer comme meneur de tous les temps du Canada avec 22 buts en 81 matchs internationaux.

Le capitaine du Canada, Julian de Guzman est devenu le meneur de tous les temps de son pays en disputant un 85e match international en 2015, surpassant l’ancienne marque détenue par Paul Stalteri (84). À l’autre bout de cette liste, 14 joueurs ont disputé un premier match international senior au cours des 12 derniers mois, notamment Junior Hoilett qui a été nommé homme du match à sa première sélection contre le Ghana.

Menant la charge à l’attaque, Tosaint Ricketts a été le meilleur buteur du Canada en 2015 avec cinq buts en 12 matchs, tandis que Cyle Larin a été deuxième avec quatre buts en 11 matchs (notamment le fameux but marqué avec son dos). Larin a été finaliste au titre de Joueur canadien de l’année, tandis qu’il a été nommé Recrue par excellence dans la MLS après avoir marqué 17 buts en 26 matchs de championnat avec son club.

Devant le filet, Milan Borjan a dominé avec cinq jeux blancs (notamment les deux matchs de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA en novembre), tandis que Kenny Stamatopoulos a signé quatre jeux blancs (tout en remportant le titre de Joueur par excellence de son équipe au tournoi de la Gold Cup de la CONCACAF).

Avec une moyenne de buts alloués de 0,43 but par match, le Canada a affiché sa meilleure statistique du genre dans l’histoire du programme national. Le fait saillant défensif a été la séquence de 564 minutes consécutives sans accorder de but, un autre record de l’équipe nationale masculine.

De son rendement positif en novembre, l’histoire de succès du Canada sera de poursuivre sur sa lancée victorieuse en 2016, avec un gros match à domicile contre le Mexique le vendredi 25 mars. Avec une bonne foule à domicile, le Canada espère que le 12e homme pourra pousser l’équipe vers « l’Hexagone », la ronde finale de qualification de la CONCACAF.

Calendrier et résultats

Consultez la page Calendrier et résultats de Canada Soccer où vous pouvez trouver les horaires des matchs à venir et les résultats antérieurs menant aux faits saillants, aux photos, aux données des matchs et plus encore.