Benito Floro a hâte à septembre

Questions et réponses avec Benito Floro

L’entraîneur-chef de l’équipe nationale masculine de Canada Soccer Benito Floro a discuté du dernier camp de l’équipe en Autriche et des préparations individuelles des joueurs avant que l’équipe canadienne se rencontre à nouveau en août 2016.

Dans cette phase de demi-finales de la CONCACAF, le Canada, le Salvador ou le Honduras avancera au « Hex » – la ronde finale à six nations de laquelle trois nations se qualifieront pour la Russie et une nation se dirigera en barrages intercontinentaux contre la cinquième meilleure nation de l’Asie. Pour atteindre le Hex, le Canada devra terminer en deuxième position de son groupe derrière le Mexique lors des matchs contre le Honduras le 2 septembre et contre le Salvador le 6 septembre.

Q : Comment est-ce que vous et le personnel suivez les joueurs en juillet et en août avant les prochains matchs de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ ?
BF : Nous surveillons toujours les joueurs de l’équipe nationale masculine et leurs performances avec leurs clubs professionnels. Dans le cadre de notre programme de surveillance et l’examen d’indicateurs de performance établis, nous utilisons un certain nombre de méthodes incluant de la programmation en ligne, la télévision, du dépistage en direct, des contacts dans les clubs et des points de contact personnels avec tous les joueurs.

Q : Est-ce que le camp en Autriche en juin dernier a été fructueux en ce qui a trait à la préparation de l’équipe pour septembre ?
BF : Oui, notre camp de juin a été très fructueux pour un certain nombre de raisons. Premièrement, nous étions heureux des pointages et des résultats face aux adversaires internationaux. La volonté des joueurs de développer les sujets tactiques que nous avons proposé – avec un regard tourné vers septembre – était aussi très positive.

Q : Quel a été l’aspect le plus plaisant du camp en juin ?
BF : L’aspect le plus plaisant a été la mentalité positive des joueurs alors que nous nous préparons pour le Honduras en septembre. C’était l’état d’esprit de tous les joueurs en ce qui concerne la mise en oeuvre de nos stratégies générales de même que l’anticipation positive des prochains matchs de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA™.

Q : Quelle est l’importance de la préparation individuelle de chaque joueur en juillet et en août ?
BF : Ce sera vraiment important. Nos joueurs savent que leurs performances dans leurs environnements de club font partie de leur préparation physique générale, qu’ils soient en présaison ou en mi-saison avec leurs clubs. Ils doivent viser l’atteinte du meilleur niveau de condition physique possible.

Q : Lorsque le camp débutera à la fin août, comment l’équipe se préparera-t-elle pour le match au Honduras ?
BF : Nous aurons une courte période avec les joueurs à la fin août, seulement quelques jours pour pratiquer des tactiques et se donner un état d’esprit positif. Comme nous l’avons fait lors de camps précédents, le personnel s’assurera que nous sommes concentrés, efficaces et minutieux dans notre éthique de travail pour que nous puissions continuer à avoir un environnement positif pour les joueurs.

Q : Comment l’équipe se préparera-t-elle pour la chaleur intense et un stade rempli à San Pedro Sula ?
BF : La température sera la même pour les deux équipes et les spectateurs ne jouent pas sur le terrain. Pour le Canada, il est important d’être intelligent dans la gestion de notre énergie. Pour nos joueurs, avoir une bonne mentalité aidera beaucoup.

Q : Comment est-ce que les joueurs peuvent utiliser leurs derniers matchs à San Pedro Sula pour se motiver pour cette fois-ci ? Quelle motivation peuvent-ils tirer de leur victoire à Vancouver ?
BF : Chaque match est une histoire différente. Le match de 2012 au Honduras était un accident. Depuis ce temps, nous avons tourné la page et battu le Honduras à Vancouver. Ce fut très difficile. Ils le savent déjà, donc nous devons nous concentrer sur le présent et le groupe présent de joueurs.

Q : Quelle sera l’importance d’avoir une foule de supporters à BC Place pour le dernier match face au Salvador ?
BF : Oui, nous pouvons dire que c’est toujours mieux de jouer à domicile, mais tout dépend du pointage contre le Honduras. En tant que tel, nous nous concentrons sur nos préparatifs un match à la fois.

 


Les billets pour le match crucial de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ Canada v Salvador sont en vente via canadasoccer.com/tickets à partir d’aussi peu que 25$ (plus les frais applicables). Une offre de rabais MOI+3 sur un lot de quatre billets est disponible dans certaines sections alors que les groupes de 10 personnes ou plus peuvent obtenir des rabais allant jusqu’à 30% sur le prix des billets réguliers.

 

20151113_CANMNT_byFrid312

Balado Canada Soccer Nation

Le balado Canada Soccer Nation (en anglais) est animé par Jason deVos et présente des invités du soccer canadien qui discutent d'une vaste gamme de sujets, comme le soccer de base, la formation des entraîneurs et le développement des clubs. Voyez les épisodes disponibles maintenant!